République et canton de Genève

Grand Conseil

Chargement en cours ...

M 2634-B
Rapport du Conseil d'Etat au Grand Conseil sur la motion de Mmes et MM. Olivier Cerutti, Jean-Marc Guinchard, Patricia Bidaux, Sébastien Desfayes, Delphine Bachmann, Anne Marie von Arx-Vernon, Jacques Blondin, Bertrand Buchs, Jean-Luc Forni, François Lance, Souheil Sayegh, Christina Meissner, Claude Bocquet : Crise Covid-19 et enseignement à distance : mesures de soutien

Débat

Le président. L'ordre du jour appelle l'objet suivant: la M 2634-B. Je cède la parole à M. le député Olivier Cerutti.

M. Olivier Cerutti (PDC). Merci, Monsieur le président. Mesdames et Messieurs, chers collègues... (Brouhaha.)

Le président. Un instant, Monsieur le député. (Quelques instants s'écoulent.) Poursuivez, Monsieur le député.

M. Olivier Cerutti. Merci, Monsieur le président. Quand cette motion a été déposée, nous étions au tout début de la crise covid, et, si les intentions et les explications présentées n'ont peut-être pas suffi à faire comprendre un texte qui aurait sans doute pu être plus limpide, on peut remercier le Conseil d'Etat d'avoir essayé de répondre - probablement trop vite - à cette motion. Le rapport de commission a été rendu à la fin du mois de mai. On s'aperçoit qu'il était relativement intéressant de mesurer le décrochage scolaire ou le taux d'absentéisme au regard de l'année qu'on venait de vivre, durant laquelle l'enseignement à distance a été mis en place. Parce que c'est cela dont on parle: l'enseignement à distance. Donc, dans le cas d'espèce, nous souhaitons un renvoi en commission, non pas pour faire un procès au Conseil d'Etat, mais pour qu'on dispose vraiment d'éléments qui soient dynamiques et qui nous permettent d'appréhender les impacts sociaux de l'enseignement à distance. Je vous remercie.

Le président. Monsieur le député, vous demandez le renvoi à la commission de l'enseignement, c'est bien cela ?

M. Olivier Cerutti. Oui !

Le président. Très bien. Mesdames et Messieurs, je mets donc aux voix cette demande.

Mis aux voix, le renvoi du rapport du Conseil d'Etat sur la motion 2634 à la commission de l'enseignement, de l'éducation, de la culture et du sport est adopté par 50 oui contre 27 non.