Ecusson de la République et du canton de Genève

REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE

Changer la couleur des liens Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer la page
 
ge.ch
 
Ge.ch > Service de la promotion économique de Genève - Guichet PME PMI > Service de la promotion économique de Genève : résul...
 

Service de la promotion économique de Genève : résultats 2012

Service de la promotion économique de Genève : résultats 2012
Date Publication 
04.06.2013
Introduction 

En 2012, le Service de la promotion économique a concentré son action sur deux axes, le renforcement du soutien au développement de l’économie locale et la promotion de Genève auprès d’entreprises étrangères pour les inciter à s’y implanter.

Avec un accroissement des entreprises et commerces accompagnés, le bilan de la promotion économique est en hausse sur le plan endogène, en revanche, le nombre d’implantations de sociétés étrangères est en baisse.

 

L'action du SPEG s'est déployée, en 2012, autour de deux axes stratégiques : un soutien fort en faveur de l'économie locale, traduit par l'intensification de l'aide à la création et au développement d'entreprises dans le canton, par la stimulation de l’entrepreneuriat, par la facilitation de l’activité commerciale, par le soutien au développement de nouveaux pôles économiques d’excellence tout en valorisant les pôles de compétences existants, par la simplification d’accès du public aux prestations étatiques. L'autre axe stratégique étant la promotion proactive de Genève, centre d’affaires aux conditions-cadres compétitives, auprès d'entreprises étrangères afin de les inciter à y implanter leurs activités.

 

Les actions de promotion économiques se sont concentrées sur des branches à forte productivité et intensité de connaissances dans une approche à long terme permettant le développement et le maintien d’un tissu économique diversifié, garant d’un développement économique équilibré et résistant. Le soutien à l’innovation y demeure une priorité stratégique.

 

L'annonce de la fermeture du site genevois de Merck Serono, en avril 2012, a mobilisé la promotion économique genevoise qui a oeuvré activement en faveur du maintien de ses emplois, du savoir-faire et de ses compétences dans la région. Le SPEG a appuyé le projet de création du Geneva Biotech Center.

 

Soutien à l’économie locale, activités en hausse
Par le biais du guichet pour entreprises, la promotion économique genevoise a accompagné et conseillé gratuitement 697 entrepreneurs et porteurs de projets sur des problématiques telles que la création, le développement et la transmission d'entreprises, lors d’un entretien individuel. Grâce à son réseau, le SPEG a fourni des prestations sur mesure en s'appuyant sur les compétences du dispositif de soutien cantonal composé d'organismes financiers, de conseil, d'accompagnement et de mise en relation (OPI, Fongit, Genilem, Eclosion, FAE) vers lesquels le SPEG a orienté 78 entreprises. En 2012, ces organismes de soutien ont aidé 232 entreprises pour un total de 3'059 emplois.

 

Promotion du commerce, première année d’activité
Le pôle de promotion des activités commerciales du SPEG a connu une première année d'activité riche de plusieurs centaines d'entretiens individuels. Les deux plateformes créés en cours d'années - les "Petits déjeuners du commerce" (cycle de conférences) et les "Matinales du commerce" (cycle de formation bimensuelle portant sur les démarches administratives relatives à l'activité commerciale) ont également connu une forte affluence. Par ailleurs, 275 dossiers ont été déposés dans le cadre de la première édition des Prix du commerce de l'économie genevoise. Ce prix, initié conjointement par les associations professionnelles, les partenaires du secteur du commerce et de la vente de détail et le DARES permet de récompenser la qualité, la créativité et le dynamisme des commerçants genevois, contribuant ainsi à leur donner davantage de visibilité.

 

Fermeture du site genevois de Merck Serono
Le SPEG a joué un rôle actif dès l'annonce, en avril 2012, de la fermeture du site genevois de Merck Serono, employant 1'250 personnes. Dans le but de préserver le plus grand nombre d'emplois et de compétences dans la région, le service a dispensé des conseils concernant la création d’entreprises et orienté des porteurs de projets issus de Merck Serono.

Afin de contribuer au replacement des employés de Merck Serono et leur permettre de se familiariser avec les caractéristiques du tissu économique local, une bourse à l’emploi (Job Fair) a été organisée sur place, en septembre 2012. Cette manifestation, à laquelle le SPEG a participé activement, notamment en tenant un stand commun aux côtés de l’Office Cantonal de l’Emploi, a attiré plus de 500 employés de Merck Serono.

Sous l’égide du Conseiller d’Etat Pierre-François Unger, une task force a été constituée avec pour objectif de maintenir les compétences dans la région. Dans ce cadre, le SPEG a appuyé le projet de création d'un institut de recherches spécialisé dans les maladies rares et orphelines, le Geneva Biotech Center.
 

Implantation et développement d’entreprises étrangères
En 2012, les actions de prospection en vue de l’installation de nouvelles entreprises ont souffert de la mauvaise conjoncture mondiale, de la concurrence accrue des centres d’affaires internationaux et des incertitudes juridiques et fiscales en Suisse. Ce contexte a fortement pesé sur les décisions d’investissement et les choix d’implantation. Malgré ces conditions défavorables, de nombreux dossiers d’implantations potentielles (via le Greater Geneva Bern area ou en direct) ont été traités par le SPEG. Durant cette période, le nombre d’implantations d’entreprises venant de l’étranger sur le canton s’est élevé à 23, en recul par rapport à 2011. Le suivi des entreprises étrangères implantées à Genève a fait l’objet d’un soin particulier afin d’assurer la consolidation et l’intégration de leurs activités dans le tissu économique local.

Les 23 nouvelles entreprises d'origine étrangère implantées à Genève en 2012 représentent un total de 92 emplois à un an et de 244 emplois à trois ans. Ces sociétés sont actives, pour un tiers d’entre elles, dans la finance, un autre tiers dans le domaine des services, 15% dans les biotechnologies, le reste des sociétés étant actives dans l’informatique et les cleantech. En ce qui concerne la provenance des sociétés implantées, 12 d'entre elles proviennent de France, 4 de Russie, 3 des Etats-Unis, une société provient de Chine, une du Japon, une d’Inde et une d’Irlande.

 

Pour tout complément d'information :
M. Daniel Loeffler - directeur - tél. +41 (22) 388 34 34, service de la promotion économique, direction générale des affaires économiques, DARES