Ecusson de la République et du canton de Genève

REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE

Changer la couleur des liens Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer la page
 
ge.ch
 
Ge.ch > Service de la promotion économique de Genève - Guichet PME PMI > ...
 

promotion économique

Intégré à "Sous la loupe" 
Non

Le conseil stratégique de la promotion économique (CSPE):

  • conseille le gouvernement en matière de stratégie économique prospective et préventive;
  • évalue les mesures figurant dans la loi en faveur du développement de l'économie et de l'emploi (LDévEco) et suggère toute amélioration utile;
  • formule ses préavis sur les questions et rapports que le Conseil d’Etat lui soumet en matière de développement économique;
  • saisit ce dernier des propositions qu’il élabore de sa propre initiative dans ce même domaine.

Le conseil se compose de 15 membres désignés par le Conseil d’Etat en fonction de leurs compétences pour une durée de quatre ans.

 

Il se réunit au moins quatre fois par année sous la présidence du conseiller d’Etat chargé du département de la sécurité et de l’économie ou du suppléant qu’il désigne.

 

Le secrétariat du CSPE est assuré par le département de la sécurité et de l’économie.

Date Publication 
04.10.2011

Le Conseil d'Etat a adopté un projet de loi visant à favoriser l'émergence de projets Cleantech prometteurs par la mise en commun des compétences de trois organismes genevois complémentaires dans le domaine de l'aide et de la promotion des entreprises. Dans le cadre du renouvellement des contrats de prestations pour la période 2012-2015 de la Fondation d'aide aux entreprises (FAE), de l'Office de promotion des industries et des technologies (OPI) et de la Fondation genevoise pour l'innovation technologique (FONGIT), les subventions allouées permettront aux acteurs concernés de financer, en sus de leurs activités et prestations actuelles, la création d'un incubateur de sociétés et de projets Cleantech. Le rapprochement stratégique de ces trois instances, fédérées autour d'objectifs communs, doit permettre de favoriser l'émergence de projets et d'entreprises à fort potentiel, d'accompagner et de financer ceux-ci, sans augmenter les charges de l'Etat.

 

Vous trouverez le texte complet du communiqué de presse ainsi que l'ensemble du dossier de presse en cliquant ici !

Date Publication 
23.02.2011
Introduction 

Le Conseil fédéral a approuvé, le 23 février 2011, le message sur la promotion économique pour les années 2012 à 2015.

Les modalités de financement proposées et les projets de lois soumis avec le message permettront à la Confédération de poursuivre la promotion des activités économiques extérieures selon une formule éprouvée, de réorienter la stratégie touristique et de faire avancer les projets prometteurs dans le domaine de la cyberadministration. La politique économique de la Confédération forme le cadre de la promotion économique pour les années 2012 à 2015, avec pour objectif de préserver la compétitivité internationale à long terme de la place économique suisse. La promotion économique de la Confédération englobe les instruments suivants: la promotion des exportations, la promotion de la place économique suisse à l'étranger, la politique du tourisme, la politique en faveur des PME et la politique régionale. Le message du Conseil fédéral propose, pour la première fois, une vue d'ensemble des instruments de la promotion économique de la Confédération et un plan de financement coordonné dans le temps des mesures relevant de ce domaine.

 

Informations complémentaires

 

Date Publication 
04.10.2010

Une évaluation externe réalisée par l'Institut Créa, sur mandat du département des affaires régionales de l'économie et de la santé (DARES), conclut que les principaux objectifs stratégiques du Conseil d'Etat pour la législature écoulée ont été en grande partie atteints. Cette étude, qui répond à une exigence légale, avait pour objet d'évaluer les objectifs visés par la promotion économique de Genève ainsi que l'impact de ses activités sur le développement économique du canton durant la période de législature 2005-2009.

 

L'étude menée par l'Institut Créa de macroéconomique appliquée de l'Université de Lausanne (UNIL) s'inscrit dans la Loi en faveur du développement de l'économie et de l'emploi (LDévEco) du 20 janvier 2000. L'article 7 de cette loi stipule que, une fois par législature, le Conseil d'Etat confie à une université, une évaluation générale de la politique de promotion économique. Le mandat de cette évaluation est élaboré en concertation avec le Conseil stratégique de la promotion économique.

Selon ce rapport, les objectifs économiques fixés pour la législature 2005-2009 ont été atteints. Parmi ces derniers, il était notamment question de soutenir et de stimuler la création d'entreprises, de faciliter l'activité commerciale à Genève, de créer des nouveaux pôles économiques d'excellence tout en valorisant les pôles de compétence déjà existants, de renforcer la politique touristique et de simplifier l'accès du public aux prestations étatiques. De manière générale, les mesures développées par le DARES ont eu un impact positif et ont donné des résultats probants. Elles ont permis de dynamiser et de diversifier l'ensemble du tissu économique genevois.

 

Il reste néanmoins plusieurs défis à relever, comme le relève l'étude, si l'on ne veut pas risquer de prétériter le dynamisme de l'économie genevoise. En effet, des réponses adéquates devront être trouvées, notamment pour pallier le manque d'infrastructures, tout en portant une attention particulière aux conditions-cadre.

 

Pour tout complément d'information :
M. Jean-Charles Magnin, Directeur, Direction générale des affaires économiques, DARES
jean-charles.magnin@etat.ge.ch; tél. +41 22 546 88 58.

Date Publication 
04.05.2010

Afin de répondre aux conséquences de la crise, le SPEG a poursuivi en 2009 une stratégie axée sur la promotion de l'innovation, la prospection accrue sur les marchés asiatiques et la consolidation de la dynamique régionale. Une attention particulière a été portée au tissu économique local, avec la mise sur pied de mesures de soutien spécifiques pour les sociétés confrontées aux effets de la crise. Avec un important accroissement des sollicitations et 195 entreprises accompagnées, le bilan 2009 de la promotion économique genevoise est de qualité, malgré un certain recul de l'implantation de sociétés étrangères.

 

En 2009 l'accent a été mis sur la promotion de l'innovation en tant que moteur de croissance. Plusieurs pistes ont été suivies, notamment le développement des plateformes de promotion sectorielles Alp ICT, BioAlps et Micronarc qui visent à renforcer les échanges entre les acteurs et favoriser leurs opportunités d'affaires. Le SPEG a également organisé et soutenu de nombreux événements axés sur l'innovation. Par ailleurs, une réflexion approfondie, a mis en exergue l'importance d'oeuvrer au développement d'un pôle de compétences dans le domaine des Cleantech.

La consolidation de la dynamique régionale représente un autre axe stratégique de l'année écoulée. Elle vise à assurer la visibilité et la compétitivité des entreprises et compétences présentes à Genève et dans sa région. A ce titre la création du "Greater Geneva Berne Area", structure commune des cantons de Suisse occidentale pour la prospection et l'acquisition d'entreprises à l'étranger, est emblématique. Pour Pierre-François Unger, conseiller d'Etat chargé du Département des affaires régionales, de l'économie et de la santé (DARES), "La création du GGBa constitue une avancée historique, qui traduit la volonté des cantons représentés de rassembler leurs atouts et leurs compétences pour renforcer le dynamisme économique de la région."

 

2009: des résultats de qualité et une hausse significative des sollicitations

Selon les données récoltées par le SPEG, 195 entreprises (contre 190 en 2008) ont bénéficié de prestations de soutien de la part du service et des organismes partenaires. Tous types d'entreprises confondus, le secteur des nouvelles technologies de l'information et des communications (TIC) arrive en tête avec 37 entreprises aidées, suivi du secteur des services divers avec un total de 33 projets soutenus, le secteur des industries diverses avec 22 projets et les biotechnologies et pharmaceutiques avec 20 sociétés accompagnées. Ces chiffres confirment le rôle essentiel que jouent à Genève les pôles de compétences TIC et des sciences de la vie.

Le service a connu un excellent niveau de sollicitation. Il a été en contact avec environ 1200 sociétés, contre 900 en 2008. Cette progression importante s'explique principalement par les mesures prises pour lutter contre les effets de la crise qui comprennent une intensification de l'information à l'égard des entreprises établies sur le canton. Les actions mises sur pied ont permis d'identifier encore davantage le SPEG en tant que porte d'entrée du réseau genevois d'aide aux entrepreneurs et comme interface privilégiée entre l'économie privée et l'administration.

 

Promotion internationale: une année marquée par des implantations de qualité

Malgré une certaine baisse du nombre d'installation de sociétés en provenance de l'étranger, probablement due à un décalage des projets d'implantation du fait de la crise, le SPEG a accompagné des entreprises de qualité, telles The Economist Group, Expedia, Lord ou encore Viterra dans le domaine du négoce. Ces nouvelles implantations à forte valeur ajoutée confirment l'attractivité de Genève pour les multinationales.

 

Soutien aux entreprises locales: dispositif en faveur des entreprises confrontées aux effets de la crise

Afin de permettre aux entreprises genevoises de faire face aux difficultés liées à la crise, le SPEG a mis sur pied un service de "hotline", qui a reçu plus de 400 sollicitations. Certaines entreprises ont reçu une aide directe, alors que d'autres ont été orientées vers des partenaires du réseau genevois.

En offrant une appréciation qualitative des difficultés rencontrées et des secteurs touchés, cette hotline a permis également d'appréhender la situation économique. Dans la continuité de cette opération, le SPEG offre, depuis le dernier trimestre 2009, une aide et un accompagnement personnalisé à certaines PME identifiées dans le cadre des actions menées pendant l'année écoulée.

Enfin, le Service a développé une plateforme Internet au service des entrepreneurs genevois, active à l'adresse www.ge.ch/entreprise et donnant accès à l'ensemble des informations nécessaires en matière de création de sociétés dans le canton.

 

Pour tout complément d'information :
M. Daniel Loeffler, Directeur du Service de la promotion économique;

Daniel Loeffler ; Tél. +41 (0) 22 388 34 34; Fax +41 (0) 22 388 31 99

 

Intégré à "Sous la loupe" 
Non

L'équipe de la DG DERI vous accompagne et vous conseille gratuitement dans tous vos projets de création et de développement d'entreprises ou de commerces à Genève. Grâce à son important réseau de compétences, nous sommes capables de vous fournir des prestations sur mesure quel que soit le stade d'avancement de votre projet.    

 

Prestations

  • Premiers conseils aux créateurs d’entreprises
  • Conseils aux entreprises en développement ou en restructuration
  • Conseils pour la transmission / reprise d'entreprise
  • Accompagnement dans les démarches au sein de l’administration publique
  • Orientation vers les organismes d'aide au démarrage et au développement d'entreprise
  • Soutien à l'obtention de permis de travail selon certains critères
  • Accompagnement dans la recherche de terrains et de locaux d'activité
  • Aide à la recherche de financement et mise à disposition d'outils d'aide financière
  • Organisation rencontres thématiques mensuelles pour entrepreneurs (Petits déjeuners des PME et des start-up, Petits déjeuners du commerce, Matinale du créateur d'entreprise, Matinales du commerce)    

 

Prendre contact

Département de la sécurité et de l'économie

Direction générale du développement économique, de la recherche et de l'innovation

Rue de l'Hôtel-de-Ville 11
Case postale 3216
1211 Genève 3

 

Nicholas NIGGLI, Directeur général

 

Tel: +41 22 388 34 34
Fax: +41 22 388 31 99
dgderi@etat.ge.ch

 

Heures d'ouverture:

du lundi au vendredi
8h30-12h00

14h00-17h30