Ecusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

Changer la couleur des liensDiminuer la taille du texteAugmenter la taille du texteImprimer la page
ge.ch
 
Ge.ch > Noms géographiques du canton de Genève

Noms géographiques du canton de Genève

Rue MONNIER

Famille de littérateurs genevois

Rue MONNIER

Description

Le nom de cette rue (anciennement avenue Marc-Monnier) réunit dans le même hommage, selon
un arrêté du 23 novembre 1977, les deux hommes de lettres Marc et Philippe Monnier.

Marc Monnier (1829-1885), écrivain, poète, auteur dramatique, professeur né à Florence, il passa son enfance à Naples, avant de poursuivre ses études à Paris, à Genève et en Allemagne. Rappelé à Naples aprés un séjour de quatre ans à Paris où il s'occupa de littérature et de théatre, il prit une part active (1856-1864) au mouvement libéral du "Risorgimento" et publia plusieurs ouvrages sur ce sujet, dont "L'Italie est-elle la terre des morts". Il fut reçu bourgeois d'honneur à Naples.

En 1864, il revient à Genève et épouse une Genevoise, Hélène Dufour, écrivain elle-même. Dès 1870, il est professeur d'histoire comparée des littératures anciennes et modernes à l'Académie, puis Université de Genève dont il est recteur en 1878-80.
Il est l'auteur de nombreuses publications d'histoire littéraire, de poésies, de romans et de pièces de théâtre, dont "Histoire générale de la littérature moderner", dont ne parurent que les deux premiers tomes : "La Renaissance" (1884) et "La Réforme" (1885). Il mourut en 1885.

Philippe Monnier (1864-1911), fils du précédent, homme de lettres, Dr. h.c. de l'Université de Genève, auteur du "Quattrocento", des "Causeries genevoises", du "Livre de Blaise", véritable bréviaire du collégien genevois, de "Mon village" (Cartigny).

Définition de l'Arrêté du Conseil d'Etat

Chemin Malombré / Rue MARIGNAC (ACE 23/11/1977 - Cette modification [précedemment avenue Marc-MONNIER] est destinée à réunirr dans le même hommage Marc et Philippe MONNIER, écrivains genevois)

Anecdotes

Carte