Ecusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

Changer la couleur des liensDiminuer la taille du texteAugmenter la taille du texteImprimer la page
ge.ch
 
Ge.ch > Noms géographiques du canton de Genève

Noms géographiques du canton de Genève

Rue GRANGE-LÉVRIER

En hommage à la famille Lévrier

Rue GRANGE-LÉVRIER

Description

La vieille famille genevoise des Lévrier possédait ici aux XVe et XVIe siècles, un domaine rural. D'origine savoyarde, les Lévrier avaient reçu la bourgeoisie de Genève dans la seconde moitié du XVe siècle. Très vite, cette famille était devenue importante par les hautes fonctions qu'occupèrent certains de ses membres dans les Conseils de ville. Cette famille donna deux champions à la cause de l'indépendance genevoise, notamment Ami Levrier, exécuté en 1524.

Les Lévrier s'illustrèrent en particulier dans le parti de la résistance au duc de Savoie, qui s'était formé au début du XVIe siècle sous l'impulsion de Philibert Berthelier et de Besançon Hugues. Leur principal représentant fut Ami Lévrier (? - 1524), il était le fils du syndic Pierre Lévrier, qui s'était déjà opposé à l'autorité de Charles III, et qui, menacé, avait cherché protection auprès de Suisses en se faisant recevoir bourgeois de Fribourg (1507). Ami Lévrier après avoir achevé des d'études de droit en Italie, fut nommé, en 1516, juge des excès, c'est-à-dire juge épiscopal chargé de causes criminelles . Partisan de l'indépendance de la ville, il s'opposa violemment au duc de Savoie lorsque, en 1524, celui-ci, cherchant à accroître son pouvoir, reprit à son compte la justice ecclésiastique. Charles III fit aussitôt arrêter Amé Lévrier, sous prétexte qu'il avait voulu soulever le peuple. Celui-ci fut mené à Bonne où il fut interrogé et soumis à la torture, avant d'être décapité sur la place du Château.

Images

Définition de l'Arrêté du Conseil d'Etat

Artère partant de l'avenur De-BAPTISTA en direction nord, sans issue.

Anecdotes

Carte