Ecusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

Changer la couleur des liensDiminuer la taille du texteAugmenter la taille du texteImprimer la page
ge.ch
 
Ge.ch > Noms géographiques du canton de Genève

Noms géographiques du canton de Genève

Rue CRAMER

Famille de magistrats, de savants et d'imprimeurs

Rue CRAMER

Description

Les Cramer, originaires de Strasbourg, tiennent leur bourgeoisie genevoise de Jean-Ulrich Cramer, reçu en 1668. Cette famille a produit un nombre singulier de savants dont quelques-uns ont été fort distingués:

  • Jean Cramer (1701-1787) professeur en droit civil et naturel, fut premier syndic.
  • Gabriel Cramer (1704-1752) son frère, pasteur, occupa la chaire de philosophie mais se distingua surtout en mathématiques. A l'âge de 18 ans, il avait soutenu une brillante thèse sur le son; il suivit à Bâle les cours des Bernoulli à Cambridge, à Londres, à Paris, à Leyde, il prit contact avec les physiciens les plus réputés; il se lie avec la plupart des savants de l'époque avec lesquels il entretient une active correspondance scientifique. Membre associé de plusieurs académies européennes, professeur de philosophie, Gabriel Cramer était une encyclopédie vivante.
  • Jean-Manassé Cramer (1723-1797), fils de Jean, fut également professeur de droit et membre du Conseil des Deux-Cents.
  • Jean-Antoine Cramer (1757-1818), fils de ce dernier, occupa aussi la chaire de droit. En 1792, il rendit d'importants services comme secrétaire de la députation envoyée à la diète de Frauenfeld dans le dessein d'obtenir que la république de Genève fût comprise dans la neutralité des cantons suisses. Lorsque les Français occupèrent Genève, Jean-Antoine Cramer se retira avec sa famille en Angleterre où il mourut. L'un de ses fils devint professeur à Oxford.
  • Les frères Gabriel et Philibert (1727-1779), tous deux maîtres imprimeurs, ont édité les oeuvres de Voltaire. Gabriel fut l'un des fondateurs de la Société des Arts.
  • Frédéric-Auguste Cramer (1795-1855), soldat de l'Empire, docteur en droit, lieutenant de police
    à Genève, fut conseiller d'Etat de 1830 à 1843, syndic en 1840.

Définition de l'Arrêté du Conseil d'Etat

Rue Antoine-CARTERET / Rue de la Canonnière

Anecdotes

Carte