Ecusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

Changer la couleur des liensDiminuer la taille du texteAugmenter la taille du texteImprimer la page
ge.ch
 
Ge.ch > Noms géographiques du canton de Genève

Noms géographiques du canton de Genève

Rue BAULACRE

En hommage Léonard Baulacre, pasteur

Rue BAULACRE

Description

Nom de voie supprimé

Sur proposition de la Ville de Genève, le Conseil d'Etat a approuvé le changement de nom de dix rues ou espaces publics au profit de personnalités féminines.

La rue BAULACRE porte désormais le nom: rue Elisabeth-BAULACRE (1613-1693, cheffe d'entreprise)

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - 

Léonard Baulacre, né en 1670, reçu en 1704 agrégé à la Compagnie des pasteurs, collabora à la "nouvelle Bibliothèque germanique", à la "Bibliothèque britannique", et surtout au " Journal helvétique" ou parurent de lui une foule d'observations sur des sujets de critique théologique, de littérature, d'histoire et d'archéologie. Il collabora également à la version française du Nouveau-Testament qui parut en 1725. De 1712 à 1715, il voyagea en France, en Hollande, en Angleterre et en Allemagne ou il entra en contact avec tous les grands savants de son temps. De 1712 à 1756, il fut bibliothécaire de la Ville. Il mourut en 1761 à l'âge de 91 ans.

Définition de l'Arrêté du Conseil d'Etat

Secteur 003 : 5. Rue BAULACRE - Rue du Grand-Pré / Rue du Vidollet

Anecdotes

  • Les numéros impairs 5 à 13 et les numéros pairs 4 à 10, 14 et 16 et de 20 à 30 de la rue BAULACRE sont attribués à l'identique aux entrées de la rue Elisabeth-BAULACRE au 1er mars 2021.

Carte