Ecusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

Changer la couleur des liensDiminuer la taille du texteAugmenter la taille du texteImprimer la page
ge.ch
 
Ge.ch > Noms géographiques du canton de Genève

Noms géographiques du canton de Genève

Place Ruth-BÖSIGER

En hommage à Ruth-BÖSIGER (1907-1990) Vendeuse et militante anarchiste.

Place Ruth-BÖSIGER

Description

Née Bersot à Genève en 1907 et décédée le 19 juillet 1990 dans la même ville, Ruth Bösiger dite Coucou
est photographe de métier, vendeuse et militante anarchiste.

Ruth Menkès (nom de son premier époux) était active au groupe du Réveil anarchiste à
Genève en 1936, quand elle y rencontra André Bösiger. Elle était responsable de la chorale
anarchiste, et présente aux réunions de la Libre Pensée et de la Ligue des Droits de l’homme.

Après la Seconde Guerre mondiale, Ruth Bösiger s’installe dans la vieille-ville. La photographie ne lui permettant pas de gagner sa vie, elle travaille d’abord comme ouvrière dans différentes usines, puis comme vendeuse au Grand Passage. Durant de nombreuses décennies, elle poursuit ses activités militantes, notamment au sein de l’Association suisse des libres penseurs. Atteinte par la maladie d’Alzheimer, elle décède le 19 juillet 1990.

"Coucou" Bösiger fut de toutes les luttes avec son compagnon. Elle fait partie de ces nombreuses femmes anarchistes en Suisse dont l’histoire reste à écrire.

 

Sur demande de la Ville de Genève et après validation par la commission cantonale de nomenclature (CCN), le Conseil d'Etat a approuvé le changement de nom de dix rues ou espaces publics au profit de personnalités féminines. Ces modifications s'inscrivent dans la continuité du projet "100 Elles*", lancé en 2019 et visant à apposer cent plaques de rues portant des noms de femmes marquantes.

Le Conseil d'Etat se réjouit ainsi de pouvoir donner suite à la motion intitulée "Pour une reconnaissance dans l’espace public du rôle joué par les femmes dans l’histoire genevoise". Conscient de l'importance de cette thématique et en lien avec la réponse à cette motion, le gouvernement a également modifié, en juin dernier, le règlement sur les noms géographiques et la numérotation des bâtiments afin de simplifier la possibilité de dénomination pour des personnalités ayant marqué l'histoire de Genève en privilégiant les noms de femmes, que ce soit pour les rues ou pour les établissements secondaires supérieurs de formation générale (voir point presse du 3 juin 2020).

La Place du Chevelu est rebaptisée Place Ruth-BÖSIGER 

Anecdotes