Ecusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

Changer la couleur des liensDiminuer la taille du texteAugmenter la taille du texteImprimer la page
ge.ch
 
Ge.ch > Noms géographiques du canton de Genève

Noms géographiques du canton de Genève

Place des Cinq-Continents

Cette dénomination rappelle le caractère cosmopolite des habitants de la cité nouvelle de Meyrin.

Place des Cinq-Continents

Description

En octobre 1992, l’espace situé devant le centre commercial, jusqu’alors largement consacré au stationnement, est réaménagé en place publique et du marché dans l’optique de l’édification du Forum Meyrin (pose de la première pierre en 1993). Le chantier requiert en effet le déplacement du marché qui se tenait jusque là à l’emplacement actuel de la terrasse du restaurant du Forum. Ce nouvel espace que certains appellent « place du marché » ou d’autres plus simplement « place publique », se cherche alors un nom.

Concours ouvert à la population
Au mois de mai 1994, la commune lance un concours pour baptiser cette place. Les Meyrinois-es se prennent au jeu et la Mairie reçoit pas moins de 342 réponses. C’est à un jury de huit membres (le 2e vice-président du Conseil municipal, un conseiller administratif – Bernard Gmür –, le directeur du centre commercial, le président de l’Association des commerçants du centre commercial, deux représentants de l’AHVM et deux collaborateurs de la commune) que revient la tâche d’effectuer une sélection parmi les propositions. Il est intéressant de relever que les 5 dénominations retenues ont toutes un lien avec la multiculturalité ou la rencontre, signe de l’importance de cette dimension pour les Meyrinois : place des Cent-Nations, place des Cinq-Continents, place des Peuples, place de l’Amitié, place des Cent-Nationalités. Au final, le choix du jury s’est porté sur le terme de « place des Cent-Nations », proposé par cinq participants au concours. Mais si le jury avait retenu comme critère de choix la fréquence (le nombre de mêmes propositions), la place aurait du s’appeler « place du Forum » ou « place du Marché ».

Rebondissement
Pourquoi alors cette place ne s’appelle-t-elle pas aujourd’hui « place des Cent-Nations » ? Dans la procédure pour la dénomination des rues, le dernier mot revient à la Commission cantonale de nomenclature et celle-ci n’a pas donné son accord, craignant une confusion avec la célèbre « place des Nations ». C’est alors le deuxième choix du jury, « place des Cinq-Continents », qui est validé le 21 décembre 1994 par la commission cantonale de nomenclature, pour une entrée en vigueur au 1er avril 1995. Les lauréats du concours ont été récompensés par une réception à la Mairie.

Définition de l'Arrêté du Conseil d'Etat

à la place situé à la hauteur du N° 24 de l'avenue de Feuillasse, soit entre le centre œcuménique, le centre commercial et l'école De-Livron.

Anecdotes

Carte