Ecusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

Changer la couleur des liensDiminuer la taille du texteAugmenter la taille du texteImprimer la page
ge.ch
 
Ge.ch > Noms géographiques du canton de Genève

Noms géographiques du canton de Genève

Chemin NAVILLE

En hommage à la famille NAVILLE, grande et ancienne famille genevoise

Chemin NAVILLE

Description

Le chemin Naville est proche du domaine de Villette, acquis par cette famille au XVIIIe siècle.
La famille Naville fut l'une des premières à posséder la bourgeoisie de Genève; on trouve au XIVe siècle mention du nom de "Navillier", puis au XVIe siècle, de "Navilly", qui désigne alors leurs premier représentants. Avec Pierre Naville (1597-1653), drapier, la famille Naville entre aux Conseils et devient influente à Genève, d'autant que le commerce du drap lui permet de s'enrichir rapidement.
Il faut attendre 1749 pour voir les Naville acquérir des terres dans la région de Chêne-Bougeries, par mariage d'André Naville avec la riche héritière Suzanne des Arts, qui lui apportait en dot le domaine de Villette. Dès lors, les Naville y résidèrent régulièrement pendant la belle saison.
Le XVIIIe siècle fut une époque très propice à l'illustre famille genevoise qui compta de nombreux savants et érudits, dans des domaines aussi divers que le droit, la banque, la théologie ou encore les lettres.
A la Révolution, le fils d'André et Suzanne, François Naville de Villette (1752-1794), alors conseiller et procureur général, paye de sa vie ses hautes fonctions ; après le jugement du tribunal révolutionnaire, on le fusilla dans les fossés des Bastions (1794).
Au XIXe siècle, la famille Naville comptait encore parmi ses membres de grands savants. La liste serait longue si l'on y ajoutait encore les grands industriels et banquiers qui marquèrent également leur époque.
Mais, il faut tout de même citer : Auguste-Jules Naville dit Naville-Bontems (1816-1878), avocat, conseiller municipal de Chêne-Bougeries, maire de 1870 à 1874, fondateur, en 1865, de la Société d'agriculture de la Suisse romande, C'est plus particulièrement lui, dont la commune désira perpétuer le souvenir en donnant son nom au chemin qui s'appelait auparavant route de Villette à Chesne.

Définition de l'Arrêté du Conseil d'Etat

Part de la route de Malagnou et aboutit à la route de Florissant

Anecdotes

Carte