Ecusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

Changer la couleur des liensDiminuer la taille du texteAugmenter la taille du texteImprimer la page
ge.ch
 
Ge.ch > Noms géographiques du canton de Genève

Noms géographiques du canton de Genève

Chemin des Bougeries

Les "bougeries", indique l'aspect de la nature dans les temps anciens.

Chemin des Bougeries

Description

Les "bougeries", en ancien genevois "les tattes", étaient des terres en friche, des pâturages légèrement marécageux coupés de bosquets et de brousailles. Dès le Moyen Age, ce nom désignait tout la plaine qui s'étend entre Conches et Florissant, et qui avait alors cet aspect. Relevant de l'ancien prieuré de Saint-Victor, ce terrains vagues appartenaient à l'institution hospitalière genevoise qui y établit la maladière - ou léproserire - de Chêne. Jusqu'à la fin de l'époque médiévale, la peur de la clochette que chaque lépreux devait agiter, limita le développement de ces terres. Mais avec la régression de la terrible maladie dès le milieu du XVIe siècle, la plaine fut de plus en plus exploitée : d'abord par les habitants de Chêne qui partageaient avec les paysans des villages savoyards proches, le droit de pâture, puis dès le XVIIIe siècle par les familles genevoises qui en achetèrent des parcelles pour en faire d'agréables domaines.

Définition de l'Arrêté du Conseil d'Etat

Artère partant de la route de Malagnou et aboutissant au chemin de NAVILLE (en croisant le rondeau des Bougeries)

Anecdotes

Carte