Ecusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

Changer la couleur des liensDiminuer la taille du texteAugmenter la taille du texteImprimer la page
ge.ch
 
Ge.ch > Noms géographiques du canton de Genève

Noms géographiques du canton de Genève

Avenue du Petit-Lancy

Fait référence à la famille de Lancy

Avenue du Petit-Lancy

Description

Quelques vestiges remontant à l'époque romaine attestent de très ancien peuplement de Lancy. Des documents du XIe siècle font référence à la famille de Lancy, représentant l'évêque sur ces terres. Au XIVe siècle le fief passe aux mains des seigneurs de Ternier, qui lui donnent le nom de "Bâtie-Meillé".
Après l'adoption de la Réforme à Genève, et la fuite de l'évêque, la paroisse de Lancy devient protestante et doit se soumettre à la juridiction bernoise puis à celle du duc de Savoie. Demeurés réformés, les habitants de Lancy connaîtront les temps difficiles des années de la Révocation de l'Edit de Nantes (1685); beaucoup doivent se convertir ou s'exiler.
Le catholicisme triomphe au début du XVIIIe siècle, et en 1707 le premier curé est institué à Lancy. La paroisse englobe alors la région de Carouge. Lorsqu'en 1780 cette dernière en sera séparée, Lancy se verra attribuer, à titre compensatoire, le Petit Lancy et Saint-Georges.
Les villages du Petit et du Grand-Lancy ont été rattachés à Genève en 1816.

Définition de l'Arrêté du Conseil d'Etat

à l'artère partant de la route de Chancy, à la hauteur du n°28, et finissant à la hauteur du n°7 (École) de l'actuelle avenue Louis-Bertrand.

Anecdotes

Carte