Écusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer la page Contactez-nous Foire aux questions
 ge.ch         12 août 2020

Cours  SEM-10444

Organisé par : SEM / Secteur Formation

EP-CO-ESII-OMP / Makers à l'école


Domaine Médias, image, numérique
Thème Fabrication numérique
Public Enseignants ES II - CO - EP - OMP
Durée 12 Heure(s)

Sessions


Session Titre Début Fin  
SEM20-1 Makers à l'école 04/11/2020 20/01/2021

Description


Généralités
 Découverte du monde de la fabrication numérique et son intégration dans l'enseignement des disciplines traditionnelles avec Onl'Fait, le premier Fab Lab genevois à vocation pédagogique. Le cours se compose de 2 séances qui présentent une technique et des exemples concrets permettant d'illustrer la pédagogie "maker" à l'école :
 impression 3D, découpe laser, découpe vinyle, électronique, biomatériaux et tinkering pour apprendre les sciences de la vie, physique, chimie, géographie et encore plus.

Public visé
 Ensemble du corps enseignant (CO/ESII)

Objectifs
 - Organiser un travail manuel dans la classe (gestion de la classe, sécurité, travail en équipe)
 - Trouver des solutions à des problèmes pratiques
 - Analyser des situations et prendre des décisions
 - Stimuler la créativité
 - Établir des relations entre théorie et pratique
 - Apprendre à travailler en équipe
 - Communiquer

Contenu
  Pour chaque séance :
 
 1. Introduction à la machine
 2. Exemples des projets didactiques réalisés
 3. Formation sur une machine
 4. Travail pratique avec la machine et les logiciles associés.
 
 Le 7 novembre 2020 :
 - Découpe laser
 
 Le 12 décembre 2020 :
 - Impression 3D
 
 Le 20 janvier 2021 :
 - Découpeuse vinyle

Intervenant(e)(s)
 Sébastien Mischler et Cristina Olivotto du FabLab Onl'Fait

Détails de l'inscription
 LES INSCRIPTIONS SERONT OUVERTES A PARTIR DU 01.09.2020
 
 Ce cours aura lieu les Mercredis après-midi 4 novembre, 9 décembre 2020 et 20 janvier 2021.
 
 Horaire du cours hors enseignement : 13h30-17h00
 
 Lieu du cours :
 FabLab Onl'Fait
 1 Rue Fendt, 1201 Genève

Informations complémentaires
 Le concept consistant à « apprendre en faisant » trouve ses racines dans le constructivisme, une théorie de l'apprentissage basée sur l'expérience, l'observation et la réflexion développée par le psychologue suisse Jean Piaget. Dans le contexte éducatif constructiviste, les étudiants se voient offrir des possibilités d'apprentissage authentiques de la vie courante et ils apprennent en fabriquant des objets concrets. Ces opportunités permettent un processus collaboratif guidé qui incorpore les commentaires de leurs pairs. L'approche consistant à « apprendre en faisant » met fortement l'accent sur le développement d'une aisance technologique positive chez les étudiants ainsi que la promotion de l'apprentissage via le design et le partage dans des environnements collaboratifs (Papert, 1996). L'efficacité du processus consistant à « apprendre en faisant » a été prouvée pour diverses populations d'étudiants pour toute une gamme de compétences. Il s'agit d'une méthode d'enseignement des sciences qui favorise la participation et l'intérêt pour les activités scientifiques indépendamment des genres (Rocard et al, 2007).
 
 Le mouvement des makers est un mouvement en expansion composé d'amateurs, de bricoleurs, d'ingénieurs, de hackers et d'artistes qui se consacrent à la conception créative ainsi qu'à la construction d'objets matériels à des fins ludiques et utiles (Martin, 2015). Il s'est rapidement propagé depuis la fondation du magazine Make en 2005 ? une initiative de Dale Dougherty, qui décrit le mouvement des créateurs comme « le besoin des gens de s'engager avec passion dans des objets qui font d'eux plus que de simples consommateurs » (Dougherty, 2012). Aujourd'hui, le mouvement des makers est reconnu mondialement comme étant capable de transformer les domaines de la science, de la technologie, de l'ingénierie et des mathématiques (STEM). Il peut être considéré comme une réponse à l'appel au renforcement de l'engagement des élèves en matière d'éducation. Par exemple, Obama (2009) a déclaré : « Je veux que nous réfléchissions tous à des façons nouvelles et créatives d'inciter les jeunes à créer, à construire et à inventer afin qu'ils deviennent plus que des consommateurs : des créateurs ». Les théories constructivistes soutiennent l'apprentissage mis en avant par les makers et leurs intérêts pour la production et la résolution de problèmes (Harel et Papert, 1991). Selon Stager (2014), « Le mouvement des makers est un vecteur qui permettra aux écoles d'intégrer le retour nécessaire à l'éducation constructiviste. »
 
 Un mouvement qui permettra l'innovation, l'indépendance et la technologie ; pas une modalité d'apprentissage « alternative », mais ce à quoi l'apprentissage moderne devrait ressembler. Dans de nombreuses écoles, les enseignants ne disposent pas toujours des moyens de proposer un espace de création. Parfois, ils n'ont pas le temps d'aider les élèves à étudier les problèmes de leur choix ou de soutenir le développement de certaines compétences. Onl'Fait tente de résoudre ces lacunes en fournissant l'espace, les ressources, l'expertise nécessaires à l'éducation STEM des makers ainsi qu'au soutien et à la formation des éducateurs. Martin (2015) décrit trois éléments essentiels pour tirer le meilleur parti du mouvement des créateurs dans les contextes éducatifs : (1) les outils numériques, notamment les outils de prototypage rapide et les plateformes de microcontrôleurs à bas prix ; (2) l'infrastructure communautaire, notamment des ressources en ligne ainsi que des espaces et événements physiques ; et (3) un état d'esprit de maker, c'est-à-dire des principes esthétiques et des méthodes qui sont monnaie courante au sein de la communauté. Onl'Fait est en mesure de fournir ces trois éléments aux écoles.


Compléments



Cours pré-requis


Cours Libellé Importance
Aucun cours à afficher

Cursus


Cursus Libellé
Aucun cursus à afficher