Écusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer la page Contactez-nous Foire aux questions
 ge.ch         9 août 2020

Cours  PO-651

Organisé par : Direction générale de l'enseig. secondaire II

A l'école du genre : quelques réflexions sur les stéréotypes de genre à l'oeuvre dans les choix professionnels


Domaine Formation générale
Thème Choix et projets personnels / IOSP
Public Enseignants ES II - CO - EP - OMP
Durée 1 Demi-journée(s)

Sessions


Session Titre Début Fin  
PO20-1 A l'école du genre : quelques réflexions sur les stéréotypes 25/11/2020 25/11/2020

Description


Langue du cours
 Français

Public visé
 Enseignant-e-s de l'ES II, de l'ES I, de l'EP et collaborateur-trice-s de l'OMP

Objectifs
 - Attirer l'attention des enseignant-e-s sur les enjeux de genre dans les intérêts et aspirations des élèves, et sur le caractère socialement construit de ces enjeux
 - Mettre en lumière le rôle de l'institution scolaire dans la construction des intérêts et des aspirations genrées
 - Souligner l'importance de l'adolescence comme période de construction d'une identité genrée, et la place des aspirations professionnelles dans celle-ci
 - Relever la portée du soutien de l'entourage, y compris scolaire, dans une démarche d'aspiration atypique.

Contenu
 Les jeunes sortant de l'école obligatoire suivent toujours des parcours de formation professionnelle très différenciés selon leur sexe. Dans la recherche qui a donné naissance à notre ouvrage « À l'école du genre - Projets professionnels de jeunes en Suisse », nous avons voulu comprendre les mécanismes cachés de l'orientation professionnelle et mettre en évidence les raisons de ces inégalités.
 
 Notre intervention fera le tour de quelques résultats touchant à l'atypisme, quand filles et garçons aspirent à des professions majoritairement exercées par l'autre sexe. Nous parlerons notamment des stratégies mises en place par les jeunes qui osent faire le choix d'une profession atypique, ainsi que des formes différentes que cet atypisme peut prendre, pour les filles et pour les garçons.

Organisation
 Date :
 Mercredi 25 novembre 2020
 Horaire :
 De 13h30 à 17h00
 Lieu : Centre de Geisendorf

Intervenant(e)(s)
 Mme Carolina Carvalho Arruda, collaboratrice scientifique pour la mesure AccEnt, Centre vaudois d'aide à la jeunesse
 Mme Dinah Gross, chercheuse FNS à l'institut des sciences sociales, université de Lausanne (UNIL), et au service de la recherche en éducation (SRED), Genève

Détails de l'inscription
 Délai d'inscription : mercredi 14 octobre 2020

Informations complémentaires
 Carolina Carvalho Arruda possède une licence en sciences politiques et un diplôme postgrade en relations internationales de l'UNIL. Elle a travaillé comme assistante de recherche et d'enseignement à l'institut des sciences sociales de l'UNIL. La mesure AccEnt du centre vaudois d'aide à la jeunesse, pour laquelle elle travaille actuellement, est une mesure d'insertion sociale qui accompagne, dans leur obtention d'une formation professionnelle qualifiante, de jeunes adultes bénéficiant de l'aide sociale. De par ses expériences professionnelles, elle s'est spécialisée dans les thématiques des rapports de genre, de l'interculturalité et de la transition école-travail.
 
 Après des études de philosophie et un diplôme postgrade en sciences sociales à l'université de Genève (UNIGE), Dinah Gross, sociologue, a été assistante diplômée à l'UNIL, puis chargée de recherche à la haute école de travail social et de la santé (EESP) de Lausanne, et chercheuse FNS à l'UNIGE. Sa recherche porte sur les effets du genre et de l'origine sociale sur les représentations, les aspirations et les trajectoires professionnelles.


Cours pré-requis


Cours Libellé Importance
Aucun cours à afficher

Cursus


Cursus Libellé
Aucun cursus à afficher