Ecusson de la République et du canton de Genève

REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE

Changer la couleur des liens Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer la page
 
ge.ch
 
Ge.ch > Service de la promotion économique de Genève - Guichet PME PMI > Promotion économique genevoise, un bilan 2015 positif ...
 

Promotion économique genevoise, un bilan 2015 positif dans un climat incertain

Promotion économique genevoise, un bilan 2015 positif dans un climat incertain
Date Publication 
09.02.2016
Introduction 

Le service de la promotion économique genevoise (SPEG) tire un bilan positif de l’année 2015 malgré un climat économique incertain.

Trente et une sociétés étrangères ont choisi Genève pour y implanter leurs activités européennes, principalement dans les sciences de la vie, le négoce de matières premières et la haute technologie. En parallèle, un accent marqué s’est porté sur le soutien à l’économie locale, commerce et industrie en priorité.

 

Malgré une situation économique difficile et les incertitudes planant sur les conditions-cadre helvétiques, l’attractivité du canton de Genève s’est confirmée avec l’installation de trente et une sociétés étrangères, entrainant la création de 130 emplois à court terme et de 450 emplois à trois ans. Pour atteindre ces résultats, le SPEG a étroitement collaboré avec GGBa, l’office de promotion économique romande.

 

L'année 2015 a vu le renforcement de la position du canton dans le domaine des sciences de la vie et l’arrivée d’acteurs internationaux de renom dans les domaines biotech et medtech. D'autres secteurs se sont renforcés en 2015 : le négoce de matières premières, avec la consolidation de la position de Genève dans le négoce du sucre, ainsi que l’innovation, en lien avec le fintech et la protection des données.

 

Parallèlement, le soutien à l’économie locale et les missions d’accompagnement du tissu économique ont été renforcés. Cela s'est notamment traduit par l'intensification et le recentrage du dispositif d’aide aux entreprises, permettant de répondre davantage aux besoins des sociétés touchées par le renchérissement du franc suisse, comme le commerce de détail et l’industrie d’exportation.

 

Cette volonté s'est concrétisée, d’une part, par la modification de la loi sur l'aide aux entreprises, outil mis en place fin 2015 pour atténuer l'impact négatif de l'abandon du taux plancher du franc par rapport à l'euro en complétant l'éventail des prestations de la Fondation d'aide aux entreprises (FAE) par l’octroi de prêts remboursables. D’autre part, deux missions économiques, l’une à Dubaï, l’autre à Singapour et à Kuala Lumpur, ont permis à des entreprises locales d’ouvrir de nouvelles perspectives de développement économique en dehors de la zone euro.

 

Si les perspectives économiques de l'année 2016 restent incertaines, la mobilisation de toutes les forces vives de l'économie genevoise est en route à travers la mise en oeuvre des objectifs de la stratégie économique cantonale 2030. Initiée en 2015, cette démarche est un réel vecteur de stimulation et de synergies entre les partenaires des milieux économiques, académiques et institutionnels.

 

Pour tout complément d'information :
M. Daniel Loeffler, directeur du service de la promotion économique, DSE,  022 388 34 34.