Ecusson de la République et du canton de Genève

REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE

Changer la couleur des liens Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer la page
 
ge.ch
 
Ge.ch > Service de la promotion économique de Genève - Guichet PME PMI > 2010-2011 : l...
 

2010-2011 : la reprise semble se confirmer

2010-2011 : la reprise semble se confirmer
Date Publication 
12.04.2011
Introduction 

Pour la 11e année consécutive, la Chambre de commerce, d’industrie et des services de Genève (CCIG) publie son Enquête conjoncturelle annuelle.

Les 691 entreprises interrogées en janvier et février derniers révèlent des résultats pour 2010 meilleurs que ceux de l’année précédente, puisque 32% d’entre elles qualifient l’année écoulée de bonne et 10% de très bonne. Quant à leurs prévisions pour 2011 en matière de rentabilité, de chiffre d’affaires et d’emploi, elles sont excellentes.

 

D’une manière générale, si l’année 2009 avait été qualifiée de difficile, voire très difficile dans l’Enquête précédente, 2010 fut une bonne, voire très bonne année pour 42% des entreprises sondées cette fois-ci. Par rapport à 2009, le volume d’affaires en 2010 est resté stable ou a augmenté (de 0 à +12% et plus) pour 74% de ces entreprises, mais a diminué (de 0 à –12% et moins) pour les 24% restantes. Si l’on ajoute à cela les statistiques concernant la rentabilité en 2010 en comparaison annuelle avec 2009, on constate le même type d’évolution : une rentabilité maintenue en équilibre ou augmentée (de 0 à +12% et plus) pour 72% des entreprises interrogées et une diminution (de 0 à –12% et moins) pour 28% d’entre elles. Plus de la moitié des entreprises ont stabilisé leurs effectifs en 2010 (60%), voire les ont augmentés (27%). Les prévisions pour 2011 sont, quant à elles, excellentes : 89% des entreprises interrogées estiment que leur chiffre d’affaires sera stable ou en hausse, et 11% seulement s’attendent à ce qu’il diminue. Les prévisions de rentabilité pour 2011 suivent la même tendance : 88% sont stables ou positives contre 12% négatives ; il en va de même pour les effectifs, qui devraient se stabiliser (63%), voire augmenter (32%).

 

 

Thèmes associés