Ecusson de la République et du canton de Genève

REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE

Changer la couleur des liens Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer la page
 
ge.ch
 
Ge.ch > Service de la promotion économique de Genève - Guichet PME PMI > FTI
 

FTI

Date Publication 
24.09.2013

Le Conseil d'Etat se dote d'un règlement qui pose les fondations des zones industrielles du futur, offrant ainsi des conditions-cadres optimales au développement économique du canton. L'adoption de ce nouveau règlement constitue une avancée décisive en faveur d'une plus grande densification et mixité des activités secondaires et tertiaires, un principe instauré par la Loi générale sur les zones de développement industriel (LGZDI), adoptée en 2012 par le Grand Conseil. La gestion des zones industrielles se veut désormais placée sous le signe de la multipolarité, de la densité, de la mixité et de la durabilité. Pour répondre à ces critères, la Fondation pour les terrains industriels (FTI) propose une stratégie de développement fondée sur la notion d’écoParc industriel, soit une zone industrielle novatrice, conçue de manière participative et gérée de façon à soutenir la performance économique, environnementale et sociétale.

 

Le nouveau règlement sur les activités admissibles en zone industrielle ou de développement industriel, respectivement en zone de développement d’activités mixtes permet la mise en œuvre de zones de développement d’activités mixtes (ZDAM) comprenant au minimum 60% d’activités secondaires (industrie et artisanat) et 40% affectées au secteur tertiaire.

 

Ces nouvelles dispositions offrent aux autorités, ainsi qu’à la FTI, un nouvel outil de pilotage des zones industrielles.. La mixité proposée permet de densifier les espaces disponibles pour une meilleure utilisation du foncier, de favoriser, par la verticalité, la complémentarité des espaces d’activités entre les secteurs secondaires et tertiaires.

 

Pour rappel, la loi ne prévoit pas l'attribution automatique de cette nouvelle affectation aux zones industrielles et artisanales existantes (ZIA et ZDIA). Pour en bénéficier, les zones concernées devront être préalablement déclassées après examen de leur dossier par les instances concernées.

 

Inscrite au rang des objectifs de législature du Conseil d’Etat, cette amélioration des conditions-cadres du canton permet de dynamiser le secteur secondaire, de maintenir et de soutenir un tissu économique riche et diversifié, indispensable pour la prospérité à long terme du canton.

 

Facilitateur d’implantations, incubateur et gestionnaire des zones industrielles, la FTI appelle à l’émergence de modèles urbains innovants, tels que celui de l’écoParc industriel. Ce concept répond à des principes d’aménagement et de gouvernance de proximité. Ses usages concourent à soutenir la performance économique, environnementale et sociétale tant des entreprises que de la communauté d’accueil.

 

Genève dispose d’un secteur secondaire dynamique et diversifié qui participe activement à la solidité et à l’attractivité économique du canton. Ce secteur représente 15% des emplois et 15% du PIB cantonal et couvre aussi bien les activités artisanales et industrielles traditionnelles que l’industrie d’exportation à haute intensité de connaissance et à forte valeur ajoutée.

 

La FTI en bref:

Organisme de droit public rattaché au département des affaires régionales, de l'économie et de la santé (DARES), la Fondation pour les terrains industriels de Genève (FTI) facilite l’implantation et le développement d’entreprises en zones industrielles genevoises. Elle gère plus de 430 hectares de terrains en divers lieux du canton de Genève (chiffres 2012) qu’elle met à la disposition des entreprises industrielles et artisanales à des conditions avantageuses. Selon des projections, son chiffre d’affaires devrait s’élever à 28,5 millions de CHF en 2013, dont 12 millions de CHF reversés à l’Etat de Genève. Dirigée par Yves Cretegny, elle mène sa mission en collaboration avec les nombreux acteurs du secteur. Les zones industrielles genevoises comptent aujourd'hui 4'172 entreprises, pour un total de 58'986 emplois.

 

Pour tout complément d'information

  • Jean-Charles Magnin, directeur général, direction générale des affaires économique, DARES, jean-charles.magnin@etat.ge.ch, tél. +41 22 546 88 58
  • Yves Cretegny, directeur général, Fondation pour les terrains industriels de Genève (FTI), yves.cretegny@fti.geneve.ch, tél. + 41 22 342 21 60
Logo 
Catégorie 
Mise en relation et autres prestations
Mission 

Mise en valeur des périmètres industriels du canton et soutien au secteur secondaire

Interventions / Prestations 
  • Accompagner les entreprises à la recherche de terrains et de locaux industriels
  • Faciliter l’implantation d’entreprises suisses et étrangères à Genève
  • Aménager, morceler et équiper les parcelles
  • Veiller au maintien de prix concurrentiels concernant les terrains destinés à l’industrie
  • Gérer les zones industrielles du canton sur le plan administratif, financier, juridique, urbanistique et environnemental
  • Proposer des solutions de relogement aux entreprises déjà implantées à Genève, par le pilotage de projets innovants
  • Densifier les zones de développement industriel et artisanal
  • Elaborer des synergies éco-industrielles durables

Secteurs d'activité
Aménagement, construction, industrie, artisanat

Conditions 

Entreprise active dans le domaine industriel et artisanal

Contact