Ecusson de la République et du canton de Genève

REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE

Changer la couleur des liens Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer la page
 
ge.ch
 
Ge.ch > Service de la promotion économique de Genève - Guichet PME PMI > Cleantech
 

Cleantech

Illustration 
Date 
Du 04.09.2011 au 09.09.2011
Lieu 
Centre international de conférences Genève (CICG)
Introduction 

Comment relever les défis énergétiques ?

Le WEC, sommet mondial des ingénieurs, a lieu tous les quatre ans et pour la première fois à Genève. Un public international de 2'500 personnes est attendu pour ce qui est le plus grand événement au monde pour les associations dans le domaine de l'ingénierie. Plusieurs invités de marque seront présents, tant dans le domaine politique que scientifique. Madame la Conseillère fédérale Doris Leuthard ouvrira officiellement la convention.

 

Le thème principal est le défi énergétique et divers sous‐thèmes permettront d'aborder la problématique de manière différenciée :

  • Education in Engineering
  • Mobility and Transport
  • Urban Development and Buildings,
  • Energy Conversion and Distribution
  • Renewable Energy and Storage,
  • Rational End Use and Large Consumers

 

La convention elle‐même se tient sur trois jours avec un préprogramme le dimanche 4 septembre et des visites techniques et programmes annexes les jeudi 8 et vendredi 9 septembre. Des conférences en plénière auront lieu tous les jours au CICG, avec de nombreuses sessions parallèles sur les différents sous‐thèmes.

 

La convention sera l'occasion de montrer à la société ce que peux apporter l'ingénierie pour demain, mais aussi ce que la société doit prendre comme décisions pour pouvoir atteindre les objectifs de la durabilité. Dans ce sens des événements spécifiques sont prévus pour les jeunes ingénieurs, c'est à eux qu'incombera de mettre en place la société durable des années 2050. Une place particulière est aussi donnée aux femmes ingénieures et un soutien spécial est assuré pour les pays émergents afin de leur donner la possibilité de participer au WEC malgré des difficultés financières évidentes.

 

WEC 2011 ‐ une place pour les jeunes ingénieurs

200 à 300 jeunes ingénieurs (20 à 30 ans) seront présents sur les 2500 personnes attendues. Le comité local du WEC offre des possibilités de sponsoring pour soutenir la présence des jeunes qui n'ont pas tous la capacité de prendre en charge leur hébergement et leur voyage en Suisse.

 

Par le soutien individualisé, votre entreprise a la possibilité de se mettre en évidence en sponsorisant un ou des jeunes ingénieurs et de montrer ainsi votre attachement à la formation d'une génération capable de relever les défis d'une société durable.

 

www.wec2011.ch

 

Illustration 
Date 
Du 06.07.2011 au 07.07.2011
Lieu 
Geneva
Introduction 

The event will identify the most exciting 25+ high-growth, privately held Cleantech companies in Europe.

The Cleantech Summit is the only event that gathers high profile insiders and investors, established start-ups and venture capitalists together to discover emerging solutions. Network with those shaping tomorrow’s cleantech industry landscape. Delegates and speakers represent top players in the cleantech industry at both the European and worldwide level. In just a day and a half get a unique snapshot of Europe’s Cleantech opportunity.

 

Visit www.techtour.com

Date Publication 
21.03.2011

Près de 80 dirigeants romands se sont réunis mardi pour évoquer ensemble les enjeux et conditions du déploiement des technologies propres dans l'Arc lémanique. Initiée par DuPont et le département des affaires régionales, de l'économie et de la santé (DARES) du canton de Genève, cette journée de réflexion visait à poser les jalons d’un développement concerté des Cleantech dans la région et présenter des outils concrets aux entrepreneurs désireux d’orienter leurs activités dans ce domaine.

 

Mise sur pied en collaboration avec CleantechAlps, le cluster Cleantech de Suisse occidentale, et le magazine Bilan, la manifestation offre un terrain idéal pour mener une réflexion de fond sur les opportunités réelles offertes aux entreprises de la région dans ce domaine porteur. Secteur en pleine croissance, le Cleantech emploie actuellement 160'000 personnes en Suisse (soit 4,5% de la population active) et représente près de 15% des exportations du pays.

 

A cette occasion, les acteurs clé du domaine – PME, start-up, entreprises multinationales, académies et instituts de recherche ou encore organismes de soutien aux entreprises – ont notamment esquissé des pistes pour concrétiser des innovations collaboratives permettant de maximiser les chances de conquérir des marchés internationaux ou encore pour offrir des opportunités de développement et de diversification aux entreprises de la région. De nombreuses actions et solutions concrètes ont été évoquées : créer des groupements d'entreprises se présentant ensemble sur des marchés internationaux avec un large éventail de solutions; renforcer le cadre réglementaire et les mesures d'encouragement, créer un incubateur pour les start-up, disposer d'un catalogue précis du tissu économique existant et des projets de R&D en cours sur le territoire régional.

 

Les participants ont largement plébiscité l'événement initiant une démarche collaborative sur le plan régional et permettant de générer des contacts et des collaborations entre participants, mais aussi d'augmenter la connaissance mutuelle dans un secteur très diversifié par nature. A l'instar de nombreux conférenciers, Yves Leuzinger, directeur de la haute école du paysage, d'ingénierie et d'architecture (hepia), a souhaité que cette manifestation puisse s'inscrire dans la continuité d'échanges réguliers entre professionnels locaux du secteur.

 

Une manifestation au service des entreprises de la région

Trois ateliers pratiques ont permis aux représentants d'entreprises locales d'explorer des pistes concrètes pour s'engager sur la voie des technologies propres ou afin de développer leurs affaires à l'international. Ceci aussi bien sous l'angle de l'innovation que celui des opportunités de diversification et de développement dans les Cleantech ou encore de l'approche des marchés. Pour Pierre-François Unger, conseiller d'Etat chargé du DARES, « cette manifestation témoigne de la volonté de promouvoir l'innovation, de soutenir les collaborations et d'encourager l'esprit d'entreprise sur notre territoire. Nous nous devons d'aider les entreprises genevoises dans leur développement afin de faire émerger des pôles de compétences solides. Un événement tel que celui-ci y contribue de façon décisive. »

 

Des visites de laboratoires à la pointe de la recherche

Au cours de cette journée, organisée au « Centre Technique Européen » (CTE) de DuPont à Meyrin, les participants ont pu visiter les laboratoires spécialisés d'un des principaux centres de recherche appliquée de la multinationale, fortement axé sur le développement des écotechnologies. Ils ont ainsi eu l'occasion de découvrir les développements technologiques les plus récents dans des domaines aussi variés que ceux des matériaux renouvelables, des solutions intégrées en matière de bâtiments ou encore des matériaux performants contribuant à limiter les émissions de gaz à effet de serre et améliorant l'efficacité énergétique.

 

De nombreuses applications développées au CTE de Meyrin sortent du cadre de commercialisation européen et se retrouvent sur les marchés américains ou asiatiques, sans oublier ceux des pays émergents.

 

Ian Hudson, président EMEA de DuPont, explique : « La synergie est le fruit d’une collaboration à long terme. Chez DuPont, nous croyons fortement au succès de ce modèle d’interaction enraciné dans notre tradition d’entreprise. Pour innover, il faut aller constamment à la recherche de partenaires adéquats. Dans ce sens, cette journée représente une opportunité unique d’échange entre les entreprises, instituts académiques et de recherche, mais aussi avec les autorités. C’est l’échange mutuel de nos compétences qui transforme un simple regroupement local en un véritable cluster. Nous pouvons attendre plus que la simple addition de nos compétences : l’engagement commun crée de la synergie ! »

 


 
Service de la promotion économique de Genève

Le service de la promotion économique de Genève a pour mission de favoriser la création d’entreprises dans le canton et de faciliter le développement des entreprises qui y sont installées. A l’écoute des besoins des multinationales et des PME menant des activités d’innovation, il favorise et renforce la capacité d’assemblage des compétences présentes à Genève et dans la Lake Geneva Région. Il est particulièrement actif dans le domaine de l’innovation au travers des plateformes de promotion Alp ICT, BioAlps, CleantechAlps et Micronarc.

 

DuPont (www.dupont.com)
DuPont est une société de science qui propose des produits et des services. Fondée en 1802, DuPont s’appuie sur la science pour développer des solutions propices au développement durable, essentielles pour améliorer la vie partout dans le monde, la rendre plus confortable, plus sûre et plus saine. Présente dans plus de 90 pays, DuPont offre une vaste gamme de produits et services novateurs destinés à de nombreux marchés, dont l’agriculture et la nutrition, l’habitat et la construction, les communications et les transports.

 


 

Date 
01.06.2010
Lieu 
Ramada Encore Genève
Introduction 

Bourse pour partenariats d’affaires, de technologie et de R&D.

Les 1er et 2 juin 2010 se déroulera à Genève le lancement à l’international du cluster Cleantech de Suisse occidentale et une bourse européenne de partenariats, destinée à initier des coopérations d’affaires, des collaborations technologiques et des projets européens de recherche et développement. Des rendez-vous en face à face entre représentants de PME, de l’industrie et de centres de recherche de toute l’Europe y seront organisés pour trois domaines des technologies propres: Energy Efficient Buildings, Green Cars et Factory of the Future.

 

Initié par Euresearch et co-organisé avec le cluster Cleantech de Suisse occidentale, l’OSEC, l’OPI et Enterprise Europe Network in Switzerland, meet4cleantech vise à faciliter des partenariats d’affaire, d’innovation et de recherche et développement. Les participants y présenteront leurs technologies, savoir-faire, produits et services en publiant leur profil dans un catalogue en ligne. Ainsi ils pourront identifier à l’avance des partenaires potentiels avec savoir-faire complémentaire et les sélectionner pour les rencontrer en face-à-face. Cela rend le networking efficace et effectif.

 

Chercheurs et PME suisses bienvenus
Les domaines couverts correspondent à des appels à propositions qui seront publiés en juillet 2010 par la Commission européenne pour des projets appliqués de recherche et développement (R&D) dans les domaines Energy Efficient Buildings, Green Cars et Factory of the Future. Inscrits dans le volet innovation du plan de relance européen, ces sujets sont intégrés dans le programme de recherche FP7. Les entreprises et institutions suisses peuvent participer sans restriction et donc recevoir un financement. La bourse du 2 juin 2010 ne se focalisera pas uniquement sur des partenariats pour des projets de recherche, mais également sur des collaborations technologiques et d’affaires entre entreprises ainsi qu’avec des institutions de recherche.

 

Nouveau cluster et nouvelle plateforme d’exportation
Le nouveau cluster Cleantech, initié par les chefs des départements de l’économie publique de Suisse occidentale, sera officiellement lancé à l’international le 1er juin 2010 à Genève. Porté par sept cantons, ce cluster vise à soutenir et donner de la visibilité aux entreprises offrant des technologies propres au niveau national et international ainsi qu’à favoriser les coopérations. Différentes sessions dédiées à l’exportation et à l’innovation seront ainsi organisées le 1er juin. L’Osec présentera d’une part les services offerts aux PME suisses pour accéder à de nouveaux marchés via la nouvelle plateforme d’exportation Cleantech. Les PME innovantes obtiendront d’autre part une vue d’ensemble des initiatives de soutien à l’innovation disponibles en Suisse et au niveau international.

 

Programme et inscription : www.meet4cleantech.eu

 

Date Publication 
18.05.2009
Introduction 

Le 1er sommet Européen des Technologies Propres (ou Cleantech) aura lieu à Genève, du 17 au 18 juin 2009.

European Tech Tour

 

Organisée par l’Association Européenne Tech Tour, cette conférence regroupera 150 professionnels du capital-risque et de l’investissement dans le domaine des nouvelles technologies liées à la protection de l’environnement, à la réduction des émissions CO2 et au développement durable. La conférence permettra aux 25 start-ups les plus prometteuses d’Europe, de rencontrer les spécialistes financiers du secteur et de leur présenter plans et projets. Par ailleurs, deux débats concernant les nouvelles énergies et les réseaux électriques intelligents auront lieu. Plusieurs personnalités des domaines de l’économie, de la politique et de l’environnement interviendront, parmi d'autres le conseiller d’Etat Pierre-François Unger ou Michel Jarraud, secrétaire général de l’Organisation Météorologique Mondiale basée à Genève.

A propos du European Tech Tour:

Le European Tech Tour, association à but non lucratif basée en Suisse, a été fondée en 1998 pour répondre à l’intérêt croissant dont font preuve les experts du secteur désireux de rencontrer des responsables de sociétés émergeantes dans différentes régions d’Europe. ETT est une association indépendante rassemblant les contributeurs clés de l’industrie high-tech. Pour assurer durablement la prospérité en Europe, l’association est convaincue du fait que les atouts du vieux Continent résident dans sa capacité à transformer les jeunes pousses novatrices d’aujourd’hui en leaders d’envergure mondiale pour les technologies de demain. Après 11 ans d’existence le Européen Tech Tour à réalisé plus de 30 événements en Europe, Israël, Russie et en Inde.

Pour plus d’information : www.techtour.com
 

Date Publication 
20.09.2010

Le département des affaires régionales, de l'économie et de la santé (DARES) dévoile aujourd'hui les conclusions d'un rapport d'analyse portant sur la création d'un pôle d'excellence Cleantech à Genève et en Suisse occidentale. Fruit d'une réflexion menée par M. Claude Béglé, directeur général de la société SymbioSwiss et auteur de l'étude commandée par le DARES, ce rapport met en évidence les atouts spécifiques de Genève et de sa région pour la création d'un centre d'excellence dans les technologies propres.

 

Ce mandat témoigne de la volonté de concrétiser un projet prioritaire pour le DARES. "Renforcer le Cleantech s'inscrit dans les objectifs de cette législature", explique Pierre-François Unger, conseiller d'Etat en charge de ce département. "Il s'agit notamment de soutenir le développement d'entreprises technologiques et de services à forte intensité de connaissance sur le sol genevois, de promouvoir l'innovation - véritable moteur de croissance et de différentiation - et de soutenir la diversification du tissu économique - gage de stabilité économique", précise-t-il.
 
L'analyse révèle que Genève et la Suisse occidentale disposent d'atouts réels pour établir un centre de compétences Cleantech de portée internationale. Outre une forte volonté politique, le canton peut compter sur un tissu académique de qualité, un sens de l'innovation développé, un réseau d'entreprises performantes qui investissent de plus en plus dans ce secteur, des institutions bancaires sensibilisées à la question du développement durable, la présence de nombreuses organisations internationales actives dans ce domaine et de traders en énergies propres.
 
"Le fait que Genève se retrouve ainsi au point de convergence entre tant d'acteurs-clé engendre un faisceau unique d'opportunités. C'est ce qui nous a amenés à formuler une stratégie innovante et à proposer le lancement du "Catalyseur Cleantech de Suisse occidentale"", explique Claude Béglé, auteur du rapport remis au DARES.
 
Les axes de développement proposés se fondent sur cinq modules interdépendants qui forment un ensemble cohérent:
  • La mise sur pied d'un incubateur de recherche appliquée et de développement;
  • La mise en place de conditions-cadre pour que les sièges de sociétés Cleantech (y compris la fonction R&D / propriété intellectuelle) viennent s'établir en Suisse occidentale;
  • La création d'un centre international de réflexion sur les corporate policies en matière de développement durable et de Cleantech;
  • L'ouverture de l'incubateur à des pays ne réunissant pas les conditions-cadre suffisantes, avec création d'instituts régionaux;
  • Le développement des activités financières liées aux Cleantech et certificats de "carbon offset trading".
  
Pour tout complément d'information:

M. Jean-Charles Magnin, Directeur, Direction générale des affaires économiques, DARES
jean-charles.magnin@etat.ge.ch; tél. +41 22 546 88 58

Date Publication 
01.06.2010

Près de 300 spécialistes de 18 pays se rencontrent à Genève les 1-2 juin pour le lancement du cluster CleantechAlps et pour une bourse européenne de coopération pour des projets de recherche et d’innovation. But : développer et commercialiser des produits et services non polluants.

 

La Suisse dispose de savoir-faire de pointe dans le domaine des technologies propres. Encore faut-il le faire savoir pour se tailler une part de ce marché mondial en pleine expansion. La plate-forme meet4cleantech, initiée par Euresearch et organisée avec Entreprise Europe Network, le Cluster CleantechAlps, l’Osec et l’OPI veut y contribuer. En phase avec les prochains appels à proposition pour des projets de recherche européens, cet événement réunit pour la première fois les acteurs de l’ensemble de la filière de l’innovation dans le secteur des technologies propres et leur donne une visibilité internationale, avec un condensé d’interactions: 8 sessions de conférences et débats, 3 visites d’entreprises et plus de 500 rencontres en face-à-face pour développer des coopérations. En outre, des spécialistes de renom y partageront leurs expériences, dont notamment Suren Erkman, précurseur de l’écologie industrielle, Albin Kälin, pionnier des produits aux cycles de vie fermés, ou encore Rachel Armstrong, avant-gardiste en matière de constructions interagissant avec la nature.

 

Le 1er juin verra le lancement de CleantechAlps, le nouveau cluster porté par sept cantons et visant à soutenir et à donner de la visibilité aux entreprises offrant des technologies propres au niveau national et international. Les possibilités de soutien offertes par la nouvelle plate-forme d’exportation Cleantech Switzerland, développée par l’Osec sur mandat des autorités fédérales, sera également détaillée. Enfin les programmes suisses et européens de soutien à la recherche et à l’innovation pour le développement de produits propres seront présentés. Informations complémentaires sur www.cleantech-alps.com

 

Le 2 juin sera consacré à l’innovation dans les domaines de l’efficacité énergétique dans la construction, des véhicules verts et de la mobilité, des procédés de production du futur. Cet été, l’Union Européenne publiera des appels à proposition pour des projets de recherche appliquée dans ces trois domaines avec un budget de 300 millions d’Euros. Pour favoriser la participation des chercheurs et entreprises suisses à ces projets, Euresearch organise une bourse internationale de coopération, impliquant plus de 170 entreprises et laboratoires de 18 pays dans plus de 500 entretiens en face-à-face.

 

Dossier de presse

 

Contact presse

Cédric Höllmüller
Coordinator

Euresearch Head Office
Effingerstrasse 19
CH - 3008 Bern
E-mail: cedric.hoellmueller@euresearch.ch
phone: +41 79 701 00 76
www.enterprise-europe-network.ch

 

Date Publication 
09.12.2009

Concrétisant leur volonté de promouvoir les compétences de la Suisse occidentale dans le secteur des technologies environnementales et de l’énergie, et sur la base d’une étude prospective mandatée par la CDEP-SO, les cantons de Suisse occidentale ont décidé la création d’une plateforme commune de promotion des cleantechs.

 

La Conférence des chefs de département de l'économie publique de Suisse occidentale
(CDEP-SO), regroupant les Cantons de Berne, Fribourg, Genève, Jura, Neuchâtel, Valais et Vaud a pris connaissance d’une étude prospective qu’elle avait mandatée en vue du développement d’une plateforme dédiée aux « Cleantech ». Sans encore se prononcer sur l’ensemble des recommandations de cette étude la CDEP-SO a pris acte avec intérêt de la faisabilité et de l’opportunité d’une telle plateforme. En décidant sa création elle concrétise ainsi sa volonté de renforcer le domaine des cleantechs et de positionner la Suisse occidentale dans ce secteur au niveau international.

 

Placée sous la co-présidence des cantons de Fribourg et du Valais, cette nouvelle plateforme technologique s’inscrit dans le cadre de la stratégie de promotion sectorielle de la CDEP-SO, déjà concrétisée par trois plateformes thématiques: Bioalps pour les sciences de la vie (www.bioalps.org), Micronarc pour les micro- et nanotechnologies (www.micronarc.ch), et Alp ICT pour les technologies de l’information et de la communication (www.alpict.ch). Ces différentes plateformes s’inscrivent dans le programme intercantonal NPR (Nouvelle Politique Régionale) des cantons de Suisse occidentale.

 

La CDEP-SO a choisi de confier le secrétariat exécutif de la nouvelle plateforme à la société CimArk SA, qui a son siège principal à Sion.

 

Cette nouvelle plateforme de promotion des cleantechs sera opérationnelle, après une
phase de mise en oeuvre, dès le second semestre de l’année 2010. Elle aura pour mission de mettre en valeur, dans le secteur des cleantechs, les compétences technologiques des cantons membres, ainsi que les structures de formation et de recherche existantes, sur les scènes nationale et internationale. Elle offrira à tous les partenaires concernés (entreprises, Hautes Ecoles, centres de transfert technologique, incubateurs, infrastructures d’accueil et d’appui aux nouvelles entreprises) une visibilité accrue, notamment par un soutien à participer à des manifestations phares tant en Suisse qu’à l’étranger. Elle favorisera également une intensification des échanges entre les différents acteurs et un renforcement des réseaux de ces derniers.

 

Pour la CDEP-SO
Pierre-François Unger, Président de la CDEP-SO

 

Renseignements :
M. Thierry Mauron, directeur de la Promotion économique du canton de Fribourg, tél. 026 425.87.00
M. Pierre-Marie Rappaz, délégué aux questions économiques du canton du Valais, tél. 027 606.72.20

Date Publication 
04.08.2009

Grâce à leur rôle-clé dans le projet « Swiss Village » à Masdar, le développement du cluster "cleantech" dans la région genevoise et la mise sur pied d’une délégation officielle à Abu Dhabi courant octobre, l’OPI et le Canton de Genève se positionnent en précurseurs d’une collaboration à large échelle avec Abu Dhabi. L'émirat se profile, en effet, comme centre régional de compétences en matière de cleantech et de technologies durables, ce que confirme le récent choix de sa capitale pour le siège de l’Organisation Mondiale des Energies Renouvelables (IRENA).

 

Cette collaboration avec l'émirat positionne la Suisse romande et ses entreprises comme partenaires essentiels pour la construction de Masdar. Cette cité en devenir, première à se baser sur une utilisation maximale des énergies renouvelables et le recyclage des déchets, représente un élément central de la volonté d'Abu Dhabi de devenir le centre mondial des villes du futur et préfigure la vision de l’émirat à l’horizon de l’an 2030.

Le Swiss Village: un projet au service des entreprises helvétiques

Selon M. Rolf Gobet, Directeur de l’Office de Promotion des Industries et des Technologies (OPI), « La Suisse fut dès le début partie prenante du projet Masdar, permettant de réfléchir dès l'origine de la cité à la création d'un quartier suisse. Grâce à la signature le 30 juillet passé du « Memorandum of Understanding » entre Masdar et la "Swiss Village Association », le projet de quartier suisse entre dans une phase de concrétisation, offrant des opportunités uniques de mise en valeur des technologies et du savoir-faire helvétiques. »

Le « Swiss Village » est un projet d’envergure qui verra la construction d’un quartier par des firmes suisses et pour des entreprises et des institutions suisses. Il permettra aux sociétés romandes et genevoises de créer des opportunités d’affaires en lien direct avec leurs compétences. Afin de présenter les possibilités existantes aux entreprises de la région, une conférence d’information se déroulera le 19 août prochain à Genève, en présence de M. Pierre-François Unger, Conseiller d’Etat en charge du Département de l’économie et de la santé (DES), et de M. Wolfgang Amadeus Brülhart, Ambassadeur de Suisse à Abu Dhabi. A l’occasion de cette conférence sera notamment exposé le projet de délégation officielle menée par le Conseiller d'Etat Unger en octobre 2009.

Une plateforme pour valoriser le pôle cleantech et le tissu économique genevois

Comme le souligne M. Jean-Charles Magnin, Directeur des affaires économiques du DES, « Un pôle de compétences en matière de cleantech se développe actuellement à Genève à partir d'un certain nombre d'éléments existants. Cette délégation offre l'opportunité de mettre en avant cette construction et démontre la volonté de Genève et de sa région de coopérer avec Abu Dhabi. » Cette mission doit notamment permettre de rencontrer les décisionnaires politiques et économiques et discuter de collaborations concrètes, tels des projets de coopération ciblée en matière de formation et de recherche.

Selon M. Daniel Loeffler, Directeur du Service de la promotion économique de Genève (SPEG), « Le positionnement de Genève dans ce projet n’est pas le fruit du hasard. En effet, la stratégie développée par le Département de l'économie et de la santé table depuis plusieurs années sur le soutien à l'innovation, et notamment le développement du pôle cleantech. Ce dernier, en plein essor, bénéficie des compétences spécifiques et pointues de l'ensemble des acteurs genevois actifs dans ce domaine: multinationales, à l'image de Dupont; PME et start-up, à l'image de SES ou instituts de recherche et académies telles l’Université de Genève ou l’EPFL, toutes deux reconnues pour leurs travaux en matière de durabilité et d’énergies renouvelables. L’association avec Abu Dhabi et Masdar, représente une opportunité de choix d’exploiter et de promouvoir à l’international les entreprises et compétences développées en Romandie. »

Selon M. Gobet, « Outre la qualité de l’expertise suisse, il est important de souligner le capital confiance dont bénéficient les entreprises genevoises et suisses dans les pays du Golfe, et notamment aux EAU. C’est une base essentielle pour positionner nos entreprises dans le projet de "Swiss Village" à Masdar. »

Certaines entreprises ont d'ores et déjà pris la mesure des opportunités offertes par le "Swiss Village" et la plateforme de coopération qui se construit entre Abu Dhabi et la Suisse romande. Ainsi DuPont, qui va prochainement inaugurer un nouveau centre d’excellence dans le domaine du photovoltaïque sur son site de Meyrin (Centre Européen Technique), soutient activement le développement de l'initiative. Comme l'a déclaré M. Ian Hudson, Président DuPont Europe, Moyen-Orient et Afrique, « Répondre aux défis globaux liés au développement durable nécessite de l’expérience, des partenariats et de la gouvernance (leadership). DuPont est honoré de participer au lancement de la plateforme d’information de l’association Swiss Village sur les énergies vertes et le développement durable ».

Une collaboration au service de la promotion économique internationale et locale

La collaboration avec Abu Dhabi permet d'unir les compétences respectives de l'OPI et du SPEG. C'est l'exemple d'une intégration entre activités de promotion économique internationale et locale. En effet, le projet ouvre de nouvelles perspectives de croissance aux entreprises genevoises et donne, au travers de la délégation, l'opportunité de promouvoir dans le Golfe les atouts de la place économique de Genève pour des entreprises émiraties désireuses de développer leurs affaires en Europe. Enfin il représente également une "vitrine" internationale pour le savoir-faire et les technologies genevoises et suisses.
 

Pour tout complément d'information :

M. Rolf Gobet, Directeur de l’Office de Promotion des Industries et des Technologies (OPI);
rolf.gobet@opi.ch; Tél. +41 (0) 22 304 40 40; Fax +41 (0) 22 304 40 70

M. Jean-Charles Magnin, Directeur général des affaires économiques Département de l'économie et de la santé;
jean-charles.magnin@etat.ge.ch; Tél. +41 (0) 22 327 28 06; Fax + 41 (0) 22 327 06 99

M. Daniel Loeffler, Directeur du Service de la promotion économique de Genève;
daniel.loeffler@etat.ge.ch; Tél. +41 (0) 22 388 34 34; Fax +41 (0) 22 388 31 99