Ecusson de la République et du canton de Genève

REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE

Changer la couleur des liens Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer la page Contactez-nous Plan du site Conditions
 
            25 Avril 2014
 
Ge.ch > Guichet PME-PMI > Cleantech
 

Cleantech

Date Publication 
14.04.2014
Illustration 
Introduction 

Pour la première fois, le concours « Cleantech Genève Win & Boost » récompense les meilleurs projets liés aux technologies propres ou aux énergies renouvelables.

Vous êtes une entreprise établie, une start-up ou un particulier ? Vous avez un projet cleantech et vous voulez le lancer à Genève ? Participez au concours et bénéficiez d’une plateforme exceptionnelle de promotion de votre projet, produit ou service. Les vainqueurs (Win) recevront une aide financière de la part des partenaires officiels du concours et seront accompagnés par Cleantech Genève (Boost) pour le lancement et la réalisation de leur projet.

 

Vous avez jusqu’au 13 juin 2014 pour soumettre votre projet.

 

CHF 100'000.- de prix

Win : un total de 60’000.- CHF

1er prix : Un chèque de 30'000.- CHF

2ème-3ème place : chacun un chèque de 10'000.- CHF

Pour la réalisation des dossiers pour la finale, les 5 premiers recevront un chèque de 2'000.- CHF

 

Boost : un total de 40’000.- CHF

Les prestations incluent notamment :

- Une aide pour la réalisation de votre projet

- Un accompagnement par des experts certiés

- Vos frais de constitution de société

- Une mise à disposition de bureaux à la «Bluebox»

- La promotion de votre projet auprès des entreprises et des investisseurs

 

Déroulement du concours (2 étapes)

1ère étape: Les participants envoient leur projet à Cleantech Genève (formulaire d'inscription)

2ème étape: Le Jury sélectionne un maximum de 5 projets. Ceux-ci auront 3 mois pour réaliser un dossier complet (avec un business plan).

 

Conditions de participation

- Contribuer à réduire l’utilisation des énergies fossiles ou à valoriser les déchets, augmenter l’efficience énergétique, développer les énergies renouvelables ou la mobilité durable.

- Proposer un projet cleantech innovant avec la capacité de le mener à bien

- Répondre à un besoin du marché avec un potentiel de commercialisation

- Pour les entreprises et les start-up, être établi dans le canton de Genève

 

Partenaires

Fondation pour les terrains industriels de Genève

Services industriels de Genève

Office cantonal de l’énergie (OCEN)

 

Informations complémentaires et inscriptions

Date Publication 
06.09.2013
Illustration 
Introduction 

Une initiative de Cleantech Switzerland vise à améliorer la visibilité des entreprises exportatrices suisses actives dans le secteur des cleantech, en créant une nouvelle base de données, nommée Cleantech Cube.

Concrètement, Cleantech Cube rassemble toutes sortes d'informations sur les entreprises qui s'y inscrivent, comme les produits et les services qu'elles commercialisent, ou encore leurs marchés respectifs. Cette base de données pourra être utilisée par le réseau suisse officiel à l'étranger, composé par exemple des ambassades et des chambres de commerce.
 
 
 
Les entreprises intéressées peuvent d'ores-et-déjà s'inscrire sur le site de Cleantech Switzerland. L'ensemble de la démarche, de l'enregistrement à la participation au programme, est entièrement gratuite pour les PME. Plus de 350 sociétés se sont déjà inscrites.
 
 
L'association Cleantech Switzerland a été fondée dans le cadre des mesures de stabilisation économiques adoptées par le gouvernement suisse. CleantechAlps est son référant pour la Suisse romande. Son but est de favoriser les exportations et la visibilité des entreprises helvétiques du cleantech. Elle collabore avec un réseau de 100 ambassades, 50 consulats généraux et 18 Swiss Business Hubs.
 
 
Date Publication 
04.09.2012
Introduction 

La FAE, la FONGIT et l'OPI ont décidé de fédérer leurs forces pour améliorer encore la qualité des prestations à l'ensemble des secteurs de l'économie genevoise et favoriser l’émergence de technologies propres, les cleantech.

Dans un climat économique instable où il nous faut affronter une situation caractérisée par des cycles de plus en plus courts et d’une amplitude de plus en plus forte, il est plus que jamais nécessaire que le tissu économique genevois reste compétitif, innovant et diversifié.

 

Ce rapprochement, qui se matérialise désormais par le regroupement de trois entités en un même lieu, permettra non seulement une mise en commun des ressources, mais simplifiera également la vie des entreprises au bénéfice ou en recherche de prestations (promotion, incubation et financement) puisqu’elles trouveront en un même lieu toute une palette de services proposés jusqu’alors de façon disséminées.

 

Les startups pourront aussi bénéficier d’espaces dans lesquels elles feront croître leurs projets et rencontrer d’autres acteurs utiles à leur démarche. Les synergies ainsi induites doivent permettre d’améliorer encore la qualité des prestations fournies à l’ensemble des secteurs économiques, que ce soit l’industrie, le commerce de détail, la construction, …

 

Parallèlement, conscient de la nécessité de concilier prise en compte de l’environnement et création de valeur dans « l’économie verte », le Conseil d’Etat genevois a souhaité créer les conditions nécessaires à l’émergence d’activités cleantech. Partant du constat que Genève dispose d’atouts réels en la matière (main d’œuvre hautement qualifiée et innovante, réseau académique de qualité, tissu d’entreprises et d’institutions performant, …), nos autorités souhaitent voir notre canton se profiler comme un pôle d’excellence dans le domaine des technologies propres et des énergies renouvelables.

 

C’est dans cet objectif que la FAE, la FONGIT et l’OPI unissent leurs efforts pour offrir un ensemble de prestations complémentaires aux entrepreneurs, startups et entreprises existantes, afin de les accompagner dans le développement de leurs projets et leur permettre d’accéder aux formidables opportunités que représente ce marché en plein développement que sont les cleantech.

 

A ce sujet, Mme Doris Leuthard, Conseillère fédérale, mentionnait récemment : « Quiconque investit aujourd'hui dans ce secteur comptera demain au nombre des gagnants. Partout dans le monde, on prédit un énorme potentiel de croissance aux cleantech. D'ici 2020, ce marché est évalué à l'échelle mondiale à 3 300 milliards de francs, soit près de 6% de toutes les activités économiques mondiales, contre 3,2% actuellement. »

 

Afin de réunir toutes les chances de succès de cette démarche, le Service de la Promotion Economique et le Centre de Créativité de Genève (mis en œuvre l’année dernière sous l’impulsion des milieux académiques et économiques) seront également présents. L’Université de Genève et la Haute Ecole du Paysage, de l’Ingénierie et de l’Architecture (hepia) seront ainsi représentés, facilitant le développement de projets innovants grâce aux compétences de recherche et développement dont disposent ces deux institutions.

 

Ainsi, le but est de permettre aux porteurs de projets et à tous les acteurs d’entreprises en création, développement, restructuration, transmission d’accéder en un même lieu à des informations de qualité, à des services de mise en relation, à des prestations de promotion, de conseil, d’accompagnement et de financement.

 

 

Date Publication 
28.03.2012
Illustration 
Introduction 

Année riche en activités pour CleantechAlps

Lancée en juin 2010, la plateforme CleantechAlps a pour objectif de promouvoir le savoir faire de la région dans le domaine des cleantech. Elle a réalisé en 2011 sa première année d’activités complète sur le terrain, aux côtés des entreprises et des instituts. CleantechAlps a également contribué au débat d’idées dans la région, en participant activement à de nombreux événements et en publiant, à fin 2011, une étude permettant de mieux comprendre les cleantech en Suisse occidentale.

 

www.cleantech-alps.com

 

Date Publication 
04.10.2011

Le Conseil d'Etat a adopté un projet de loi visant à favoriser l'émergence de projets Cleantech prometteurs par la mise en commun des compétences de trois organismes genevois complémentaires dans le domaine de l'aide et de la promotion des entreprises. Dans le cadre du renouvellement des contrats de prestations pour la période 2012-2015 de la Fondation d'aide aux entreprises (FAE), de l'Office de promotion des industries et des technologies (OPI) et de la Fondation genevoise pour l'innovation technologique (FONGIT), les subventions allouées permettront aux acteurs concernés de financer, en sus de leurs activités et prestations actuelles, la création d'un incubateur de sociétés et de projets Cleantech. Le rapprochement stratégique de ces trois instances, fédérées autour d'objectifs communs, doit permettre de favoriser l'émergence de projets et d'entreprises à fort potentiel, d'accompagner et de financer ceux-ci, sans augmenter les charges de l'Etat.

 

Vous trouverez le texte complet du communiqué de presse ainsi que l'ensemble du dossier de presse en cliquant ici !

Illustration 
Date 
Du 10.10.2011 au 12.10.2011
Lieu 
Palexpo - Genève
Introduction 

L’Association Lake Geneva Region, en collaboration avec de nombreux partenaires suisses, met en place le SWISS Pavillon au EFEF 2011.

L’objectif de cette manifestation européenne consacrée à l’environnement, dotée d’une grande exposition et d’un riche programme de conférence, est de convertir les innovations et les nouvelles technologies industrielles en solutions pratiques et en résultats tangibles.

 

En 2010, cette manifestation s’est tenue à Londres, où elle est parvenue à attirer 3'713 visiteurs professionnels et décideurs. Le nouveau site encore plus central au cœur de l’Europe, de même que le soutien massif du monde politique et économique suisse, laissent présager que l’énorme succès se perpétuera.

 

Visitez gratuitement l’exposition

L’EFEF comprend une grande exposition, avec des stands qui vous présenteront les dernières technologies dans le domaine des énergies renouvelables. A cette occasion, vous pourrez nous rendre visite sur le pavillon Lake Geneva Region. Pour obtenir votre entrée gratuite, il vous suffit de vous inscrire en cliquant sur ce lien. L’inscription préalable est obligatoire. Vous recevrez ensuite votre billet d’entrée (code barre) par e-mail. A noter que l’entrée aux conférences n’est pas comprise dans cette inscription.

 

Participez aux rendez-vous 1 to 1 organisés dans le cadre du salon

Si vous désirez prendre des rendez-vous personnalisés avec des entrepreprises exposantes ou des participants, il vous suffit de cliquer sur ce lien et de vous enregistrer (Cliquez sur Register). Plus de 200 décideurs et chefs d’entreprise sont déjà inscrits. Pourquoi pas vous ?

 

Ecoutez les conférences et tables rondes

Si vous désirez assiter aux conférences, une réduction « Spécial OPI » de 30% vous est offerte sur le "pass 3 jours" sur www.EuropeanFutureEnergyForum.com/pcopi11. Ce pass-conférences comprend l’accès à toutes les sessions du forum, les lunchs, la « Welcome drinks reception », et l’entrée à l’exposition. Après inscription on-line, vous recevrez un email avec un code barre qui vous permettra de récupérer votre badge à l’entrée de l’exposition à Palexpo.

 

www.europeanfutureenergyforum.com

 

Illustration 
Date 
Du 04.09.2011 au 09.09.2011
Lieu 
Centre international de conférences Genève (CICG)
Introduction 

Comment relever les défis énergétiques ?

Le WEC, sommet mondial des ingénieurs, a lieu tous les quatre ans et pour la première fois à Genève. Un public international de 2'500 personnes est attendu pour ce qui est le plus grand événement au monde pour les associations dans le domaine de l'ingénierie. Plusieurs invités de marque seront présents, tant dans le domaine politique que scientifique. Madame la Conseillère fédérale Doris Leuthard ouvrira officiellement la convention.

 

Le thème principal est le défi énergétique et divers sous‐thèmes permettront d'aborder la problématique de manière différenciée :

  • Education in Engineering
  • Mobility and Transport
  • Urban Development and Buildings,
  • Energy Conversion and Distribution
  • Renewable Energy and Storage,
  • Rational End Use and Large Consumers

 

La convention elle‐même se tient sur trois jours avec un préprogramme le dimanche 4 septembre et des visites techniques et programmes annexes les jeudi 8 et vendredi 9 septembre. Des conférences en plénière auront lieu tous les jours au CICG, avec de nombreuses sessions parallèles sur les différents sous‐thèmes.

 

La convention sera l'occasion de montrer à la société ce que peux apporter l'ingénierie pour demain, mais aussi ce que la société doit prendre comme décisions pour pouvoir atteindre les objectifs de la durabilité. Dans ce sens des événements spécifiques sont prévus pour les jeunes ingénieurs, c'est à eux qu'incombera de mettre en place la société durable des années 2050. Une place particulière est aussi donnée aux femmes ingénieures et un soutien spécial est assuré pour les pays émergents afin de leur donner la possibilité de participer au WEC malgré des difficultés financières évidentes.

 

WEC 2011 ‐ une place pour les jeunes ingénieurs

200 à 300 jeunes ingénieurs (20 à 30 ans) seront présents sur les 2500 personnes attendues. Le comité local du WEC offre des possibilités de sponsoring pour soutenir la présence des jeunes qui n'ont pas tous la capacité de prendre en charge leur hébergement et leur voyage en Suisse.

 

Par le soutien individualisé, votre entreprise a la possibilité de se mettre en évidence en sponsorisant un ou des jeunes ingénieurs et de montrer ainsi votre attachement à la formation d'une génération capable de relever les défis d'une société durable.

 

www.wec2011.ch

 

Illustration 
Date 
Du 06.07.2011 au 07.07.2011
Lieu 
Geneva
Introduction 

The event will identify the most exciting 25+ high-growth, privately held Cleantech companies in Europe.

The Cleantech Summit is the only event that gathers high profile insiders and investors, established start-ups and venture capitalists together to discover emerging solutions. Network with those shaping tomorrow’s cleantech industry landscape. Delegates and speakers represent top players in the cleantech industry at both the European and worldwide level. In just a day and a half get a unique snapshot of Europe’s Cleantech opportunity.

 

Visit www.techtour.com

Date Publication 
21.03.2011

Près de 80 dirigeants romands se sont réunis mardi pour évoquer ensemble les enjeux et conditions du déploiement des technologies propres dans l'Arc lémanique. Initiée par DuPont et le département des affaires régionales, de l'économie et de la santé (DARES) du canton de Genève, cette journée de réflexion visait à poser les jalons d’un développement concerté des Cleantech dans la région et présenter des outils concrets aux entrepreneurs désireux d’orienter leurs activités dans ce domaine.

 

Mise sur pied en collaboration avec CleantechAlps, le cluster Cleantech de Suisse occidentale, et le magazine Bilan, la manifestation offre un terrain idéal pour mener une réflexion de fond sur les opportunités réelles offertes aux entreprises de la région dans ce domaine porteur. Secteur en pleine croissance, le Cleantech emploie actuellement 160'000 personnes en Suisse (soit 4,5% de la population active) et représente près de 15% des exportations du pays.

 

A cette occasion, les acteurs clé du domaine – PME, start-up, entreprises multinationales, académies et instituts de recherche ou encore organismes de soutien aux entreprises – ont notamment esquissé des pistes pour concrétiser des innovations collaboratives permettant de maximiser les chances de conquérir des marchés internationaux ou encore pour offrir des opportunités de développement et de diversification aux entreprises de la région. De nombreuses actions et solutions concrètes ont été évoquées : créer des groupements d'entreprises se présentant ensemble sur des marchés internationaux avec un large éventail de solutions; renforcer le cadre réglementaire et les mesures d'encouragement, créer un incubateur pour les start-up, disposer d'un catalogue précis du tissu économique existant et des projets de R&D en cours sur le territoire régional.

 

Les participants ont largement plébiscité l'événement initiant une démarche collaborative sur le plan régional et permettant de générer des contacts et des collaborations entre participants, mais aussi d'augmenter la connaissance mutuelle dans un secteur très diversifié par nature. A l'instar de nombreux conférenciers, Yves Leuzinger, directeur de la haute école du paysage, d'ingénierie et d'architecture (hepia), a souhaité que cette manifestation puisse s'inscrire dans la continuité d'échanges réguliers entre professionnels locaux du secteur.

 

Une manifestation au service des entreprises de la région

Trois ateliers pratiques ont permis aux représentants d'entreprises locales d'explorer des pistes concrètes pour s'engager sur la voie des technologies propres ou afin de développer leurs affaires à l'international. Ceci aussi bien sous l'angle de l'innovation que celui des opportunités de diversification et de développement dans les Cleantech ou encore de l'approche des marchés. Pour Pierre-François Unger, conseiller d'Etat chargé du DARES, « cette manifestation témoigne de la volonté de promouvoir l'innovation, de soutenir les collaborations et d'encourager l'esprit d'entreprise sur notre territoire. Nous nous devons d'aider les entreprises genevoises dans leur développement afin de faire émerger des pôles de compétences solides. Un événement tel que celui-ci y contribue de façon décisive. »

 

Des visites de laboratoires à la pointe de la recherche

Au cours de cette journée, organisée au « Centre Technique Européen » (CTE) de DuPont à Meyrin, les participants ont pu visiter les laboratoires spécialisés d'un des principaux centres de recherche appliquée de la multinationale, fortement axé sur le développement des écotechnologies. Ils ont ainsi eu l'occasion de découvrir les développements technologiques les plus récents dans des domaines aussi variés que ceux des matériaux renouvelables, des solutions intégrées en matière de bâtiments ou encore des matériaux performants contribuant à limiter les émissions de gaz à effet de serre et améliorant l'efficacité énergétique.

 

De nombreuses applications développées au CTE de Meyrin sortent du cadre de commercialisation européen et se retrouvent sur les marchés américains ou asiatiques, sans oublier ceux des pays émergents.

 

Ian Hudson, président EMEA de DuPont, explique : « La synergie est le fruit d’une collaboration à long terme. Chez DuPont, nous croyons fortement au succès de ce modèle d’interaction enraciné dans notre tradition d’entreprise. Pour innover, il faut aller constamment à la recherche de partenaires adéquats. Dans ce sens, cette journée représente une opportunité unique d’échange entre les entreprises, instituts académiques et de recherche, mais aussi avec les autorités. C’est l’échange mutuel de nos compétences qui transforme un simple regroupement local en un véritable cluster. Nous pouvons attendre plus que la simple addition de nos compétences : l’engagement commun crée de la synergie ! »

 


 
Service de la promotion économique de Genève

Le service de la promotion économique de Genève a pour mission de favoriser la création d’entreprises dans le canton et de faciliter le développement des entreprises qui y sont installées. A l’écoute des besoins des multinationales et des PME menant des activités d’innovation, il favorise et renforce la capacité d’assemblage des compétences présentes à Genève et dans la Lake Geneva Région. Il est particulièrement actif dans le domaine de l’innovation au travers des plateformes de promotion Alp ICT, BioAlps, CleantechAlps et Micronarc.

 

DuPont (www.dupont.com)
DuPont est une société de science qui propose des produits et des services. Fondée en 1802, DuPont s’appuie sur la science pour développer des solutions propices au développement durable, essentielles pour améliorer la vie partout dans le monde, la rendre plus confortable, plus sûre et plus saine. Présente dans plus de 90 pays, DuPont offre une vaste gamme de produits et services novateurs destinés à de nombreux marchés, dont l’agriculture et la nutrition, l’habitat et la construction, les communications et les transports.