Ecusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

Changer la couleur des liens Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer la page
ge.ch
 
Ge.ch > Archives

Archives

Transcription du document Mur collatéral nord de la Cathédrale Saint-Pierre

L’inscription commémorative des événements de 1535 (1558)

Cathédrale, mur collatéral nord

En 1535, après la destruction de la tyrannie de l’Antéchrist romain et l’abolition des superstitions, la sainte religion de Christ a été ramenée ici à sa pureté véritable, l’Eglise rétablie en un meilleur ordre par un singulier bienfait de Dieu, et, une fois ses ennemis repoussés et mis en fuite, notre ville a reconquis la liberté suprême par un miracle étonnant. C’est pourquoi le Sénat et le peuple genevois ont fait ériger ce monument en cet endroit, pour en perpétuer le souvenir et pour témoigner de leur reconnaissance envers Dieu.1

Inscription commémorative des événements de 1535. Plaque posée en 1558 sur la façade de la Maison de VilleMur collatéral nord de la Cathédrale Saint-Pierre


1Traduction libre par Frédéric Gardy :

Frédéric Gardy, « L’inscription commémorative des événements de 1535 », in Bulletin de la Société d’histoire et d’archéologie de Genève, 6 (1935), pp. 49-58.

Retour à la StoryMap

haut de page