Ecusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

Changer la couleur des liens Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer la page
ge.ch
 
Ge.ch > Archives

Archives

7. Communes sardes

Spécificités des communes sardes

Les communes de la rive gauche cédées par le roi de Sardaigne en 1815 (rendues deux ans plus tôt par la France) nécessitèrent des mesures spéciales: celui-ci, qui avait rétabli dans ses Etats en 1814 les dispositions légales de l'Ancien Régime, mit à la cession de ces communes des conditions destinées à préserver les prérogatives de l'Eglise catholique. Il fallut donc en tenir compte en ce qui concernait l'état civil, et notamment le mariage. Il fut d'abord stipulé par une loi de 1816 que l'acte de mariage dressé par l'officier d'état civil ne serait valide qu'autant qu'il aurait été suivi de la bénédiction nuptiale, et ne serait enregistré qu'ensuite, sauf dispense accordée par le Conseil d'Etat.
 

AEG, E.C. Bernex 12

Registre des formalités civiles pour le mariage des catholiques par le lieutenant civil, 1826 (AEG, E.C. Bernex 12).

haut de page