Ecusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

Changer la couleur des liens Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer la page
ge.ch
 
Ge.ch > Archives

Archives

9. Présence anglicane au XVIIe siècle

A plusieurs reprises au cours du XVIIe siècle, des groupes d'Anglais requièrent auprès du gouvernement de Genève l'autorisation de pouvoir officier dans leur propre langue. Il faut attendre 1685 pour que ces requêtes soient reprises par le révérend Gilbert Burnet. En qualité de Chapelain de la cour, il juge en effet sage de partir en exil lorsqu'un monarque catholique romain, le roi Jacques II, monte sur le trône. Gilbert Burnet, qui deviendra plus tard évêque de Salisbury, écrit que sa demande de pouvoir officier en anglais lui est accordée avec une grande chaleur par les autorités genevoises et il ajoute que: «Si le nombre de notre nation devenait si grand qu'il nécessitait une église, … elle nous serait donnée, comme ce fut le cas sous le règne de la reine Marie». Gilbert Burnet est un auteur prolifique. Avec à propos pour quelqu'un qui se trouve exilé à Genève, il écrit une Histoire de la Réformation.


"Some letters...", G. Burnet, Rotterdam, 1686

«Plusieurs lettres contenant un récit de ce qui semblait le plus remarquable en Suisse, Italie, etc.», de G. Burnet, Rotterdam, 1686

Cet ouvrage démontre que Gilbert Burnet est non seulement un clerc érudit, mais aussi un observateur attentif. Il commente avec lucidité et précision tout ce qu'il observe. Concernant Genève, il explique son gouvernement et sa situation économique. On trouve également dans cet ouvrage, en guise de post-scriptum, un passage plein d'humanité et de compassion à l'égard de Mistris Walker, de Genève. Enfant, elle a perdu la vue à la suite d'un accident; son père l'encourage et invente même une méthode pour lui apprendre à écrire. Il exige que «des lettres fussent gravées dans du bois et elle, en touchant les caractères, s'en fit une telle représentation, qu'elle écrit si clairement, que son écriture est bien lisible». Voilà, semble-t-il, un exemple précoce de la libération de la femme, de la considération pour les handicapés et d'un procédé avant-coureur du braille. 

haut de page