Ecusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

Changer la couleur des liens Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer la page
ge.ch
 
Ge.ch > Archives

Archives

12. Les promotions

L'année scolaire se termine par un examen, qui détermine le passage à la classe supérieure. Il s'agit d'un thème, soit la traduction d'un texte français en latin. A l'origine, le thème est le même pour tous, des élèves de la septième classe aux élèves de la première classe, qu'ils ont 5 heures pour traduire, «chacun selon sa portée».

Pour remédier aux inégalités ainsi causées, l'Ordre du Collège de Genève est modifié en 1576. Les élèves des deux premières classes ont un texte supplémentaire, à traiter tant en prose qu'en vers, aussi bien en français qu'en latin. Quant aux élèves des deux dernières classes, ils ne doivent traduire qu'une partie du thème seulement.
 

AEG, Bibliothèque, 3313/11
Thème de fin d’année. 1711 (AEG, Bibliothèque, 3313/11)
 

Si le but du thème est avant tout de déterminer la promotion des élèves au degré suivant, il permet également de récompenser les meilleurs d’entre eux, au moyen de «quelque petite étrenne, de tel prix qu’il plaira à Messieurs», qui leur est remise publiquement par un syndic ou un conseiller le jour des promotions. Les prix sont initialement distribués en espèces, avant d'être remplacés par des médailles d'argent dès 1600.

Le terme de promotions désigne la cérémonie qui marque la fin de l'année scolaire, minutieusement décrite dans l'Ordre du Collège de Genève. Elle a lieu le 1er mai, sauf si ce jour-là tombe un dimanche, auquel cas elle est renvoyée au lendemain.

Rassemblés dans la cour du Collège, les élèves quittent celle-ci en cortège pour aller défiler devant les syndics, les conseillers et les membres de la Compagnie des pasteurs, réunis devant l'Hôtel de Ville, avant de se rendre à la cathédrale Saint-Pierre. Là, l'orgue se met à jouer tandis que les élèves se placent par classes devant l'estrade, sur laquelle viennent ensuite s'installer les autorités.

La cérémonie débute par une prière prononcée par le modérateur de la Compagnie des pasteurs. Suit un discours du recteur, puis ceux de deux professeurs. Vient ensuite la harangue de l'élève de première ou deuxième qui a fait le meilleur thème.

Puis, le principal proclame le nom des élèves promus d'une classe à l'autre. Après cela, le recteur appelle les plus méritants, qui viennent sur l'estrade chercher leur prix.

Le recteur reprend ensuite la parole pour «louer iceux écoliers, pour leur donner meilleur courage, et afin que les autres, à l'exemple de ceux-là, soient incités à bien étudier», suivi par le modérateur de la Compagnie des pasteurs, qui, après une prière, bénit l'assemblée, clôturant ainsi la cérémonie.

 

  • Ordre du Collège de Genève. 1559 (AEG, Bibliothèque, 530) [non reproduit]

haut de page