Ecusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

e-démarches Changer la couleur des liens Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer la page Contactez-nous Plan du site Foire aux questions Conditions d'utilisation

Recherchez dans:

Recherche avancée

ge.ch Démarches en ligne Thèmes Organisation Chemin de vie  
 
Ge.ch > Thèmes > Santé > Actualités > Grippe aviaire: premiers cas dans la faune sauvage à Genève

Santé

Grippe aviaire: premiers cas dans la faune sauvage à Genève

Grippe aviaire: information importante du vétérinaire cantonal
Vendredi 6 janvier 2017

Si le virus H5N8 continue sa progression dans des exploitations avicoles en Europe, seules des espèces d'oiseaux d'eau sauvages ont été touchées en Suisse. Après avoir été décelé sur plusieurs sites du lac Léman, le virus fait son apparition à Genève. Un fuligule morillon (canard) et un foulque retrouvés morts le 1er janvier au Port des Pâquis ont été confirmés positifs au H5N8 le 5 janvier. Aucune mesure supplémentaire n'est nécessaire suite à cette découverte mais une grande vigilance reste de mise. Les détenteurs de volaille recevront en rappel une information du vétérinaire cantonal dans les prochains jours.

Afin d’éviter la contamination par les oiseaux sauvages, l’Office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires a émis le 15 novembre 2016 l’ordonnance visant à prévenir l'introduction de la peste aviaire dans la population de volaille domestique. Tout contact entre les oiseaux sauvages et les volailles domestiques doit être impérativement évité et ceci pour tous les élevages suisses, professionnels ou amateurs. Les mesures à prendre pour les détenteurs de volaille sont décrites dans le document PDF en bas de page.

Il est également demandé aux aviculteurs de bien observer leurs animaux et de consigner tout symptôme suspect ou mortalité supérieure à la norme. Jusqu'au 31 janvier 2017, les marchés, expositions et autres manifestations présentant de la volaille sont interdits.

Le Service de la consommation et des affaires vétérinaires invite tous les détenteurs de volaille non déclarés à s’annoncer dans les plus brefs délais auprès du service de la Direction générale de l’agriculture et de la nature au 022 388 71 71.

Le Service de la consommation et des affaires vétérinaires recommande aux particuliers de ne pas nourrir les oiseaux sauvages. Cela contribue à éviter que les oiseaux sauvages ne s'approchent trop des élevages de volailles domestiques.

Bien que rien n'indique que le virus soit transmissible à l'homme, les personnes qui trouvent des cadavres d'oiseaux sauvages sont priées de ne pas les toucher et d'en informer le poste de police ou le garde de l'environnement le plus proche.

Pour toute information complémentaire :

  • Office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires www.blv.admin.ch
  • Vétérinaire cantonal, 022 546 56 00
  • Garde de l’environnement: 022 388 55 00

haut de page