Ecusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

Changer la couleur des liens Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer la page
ge.ch
 
Ge.ch > Santé

Santé

Les cliniques de Joli-Mont et Montana intègreront les Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) le 1er juillet

HUG, Hôpitaux Universitaires Genève
Mercredi 15 juin 2016

Le Conseil d'Etat a fixé au premier juillet l’entrée en vigueur de la modification de la Loi sur les établissements publics médicaux permettant d’intégrer les cliniques de Joli-Mont et de Montana au sein des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG). Toutes les institutions hospitalières publiques genevoises seront désormais placées sous une seule direction, qu’elles offrent des soins aigus ou des soins de réadaptation. Avec cette entrée en vigueur c’est un processus mis en route depuis deux ans qui arrive à son terme.

La réunion des cliniques et des HUG a pour but de garantir la pérennité de prestations de qualité à Joli-Mont et Montana. Ces deux institutions ont traversé des crises majeures ces dernières années qui ont mis en danger la disponibilité des soins. L’intensification des besoins en soins des patients, la multiplication des cas de polymorbidité tout comme la complexification du système de santé posent d’importants défis aux institutions hospitalières de petite et moyenne taille. Les cliniques bénéficieront au sein des HUG d’une infrastructure administrative et médicale de haut niveau. De quoi assurer une formation médicale de qualité, des taux d’encadrement soignant conformes aux normes ou encore une administration répondant aux standards des hôpitaux suisses. Sans modification de la gouvernance des cliniques, assurer ces objectifs aurait demandé des ressources conséquentes au canton. L’intégration permet d’exploiter les synergies avec les compétences existant au sein des HUG.

Les prestations offertes par les deux cliniques sont plus que jamais nécessaires pour couvrir les besoins de la population genevoise. La planification sanitaire cantonale prévoit une augmentation des besoins de l’ordre de 2,2% par année entre 2016 et 2019 pour la réadaptation correspondant à environ 161 lits supplémentaires d’ici quatre ans. L’intégration de toutes les structures concernées du canton sous un seul chapeau permettra de mieux déployer les capacités hospitalières en termes de soins de suite. Le projet garantit ainsi la complémentarité des missions médicales des différents sites.

Le Conseil d’Etat veillera à ce que les cliniques actuelles préservent leur identité spécifique au sein des établissements publics médicaux. Aucune diminution de poste n’est à l’ordre du jour pour cette intégration. Le personnel des cliniques se verra au contraire offrir des opportunités plus vastes qu’aujourd’hui au sein des HUG.

Pour toute information complémentaire : M. Mauro Poggia, conseiller d'Etat, par l'intermédiaire de M. Laurent Paoliello, DEAS, 079 935 86 75 ou M. Adrien Bron, directeur général, direction générale de la santé, DEAS, 022 546 50 26.


haut de page