Ecusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

e-démarches Changer la couleur des liens Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer la page Contactez-nous Plan du site Foire aux questions Conditions d'utilisation

Recherchez dans:

Recherche avancée

ge.ch Démarches en ligne Thèmes Organisation Chemin de vie  
 
Ge.ch > Thèmes > Protection population, armée > Protection civile > Protection des biens culturels

Protection population, armée

Protection des biens culturels

Les dommages causés durant la Seconde guerre mondiale à de très nombreux biens culturels ont amené plusieurs pays à conclure, le 14 mai 1954, la Convention de La Haye pour la protection des biens culturels en cas de conflit armé.

En y adhérant en 1962, la Suisse s'est engagée à assurer et à respecter la protection des biens culturels (PBC). Elle a ensuite adopté la loi fédérale sur la protection des biens culturels en cas de conflit armé, de catastrophe ou de situation d’urgence et son ordonnance d’exécution. La protection civile est un acteur central de la mise en œuvre de ces textes.

Aujourd'hui, sur la base du 2ème protocole additionnel de 1999, le canton s'emploie à développer la collaboration, en temps de paix, entre les acteurs de la PBC, les sapeurs-pompiers et les détenteurs, avec pour objectif la sauvegarde des biens culturels en cas de sinistre.

Pour les plus de 350 biens culturels inventoriés situés sur le canton (musées, fonds d'archives, églises, maisons particulières, etc.) l’office cantonal pour la PBC veille à l’établissement des planifications d'intervention par les organisations de protection civile (OPC) et forme leurs spécialistes PBC.

Il contrôle également et assure la conservation des microfilms réalisés par les institutions culturelles au titre de documentation de sécurité, selon les normes de la Confédération.

Liens et documents utiles

haut de page