Ecusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

Changer la couleur des liensDiminuer la taille du texteAugmenter la taille du texteImprimer la page
ge.ch
 
Ge.ch > Noms géographiques du canton de Genève

Noms géographiques du canton de Genève

Rue VIOLLIER

En mémoire de la famille Viollier, famille de magistrats et d'artistes

Rue VIOLLIER

Description

Originaire d'Auvergne, la famille Viollier fut reçue à la bourgeoisie en 1584 et fournit nombre de citoyens émérites à la République, dont les plus importants sont:

Jean-Pierre Viollier (1755-1818) de la lignée de négociants en draperies établis aux rues Basses, fut ruiné par la Révolution. Mais sa maison regagnera son importance sous la Restauration. En 1813, il fait partie du gouvernement provisoire dont il est le financier Magistrat. Il est membre de la commission chargée de jeter les bases de la nouvelles Constitution.

Jean-Louis Viollier-Vernet (1778-1840), fils du précédent, créa une maison Viollier & Cie, à Livourne (Italie). Il lança dans ce pays, la première compagnie d'assurances maritimes et il fut député de la Diète en 1815 et 1822. En 1817, chargé des négociations à la cour de Rome, il obtient du pape une bulle (1819) transférant les communes catholiques de Genève, du diocèse de Chambéry (roi de Sardaigne) à celui de Lausanne, Genève et Fribourg.

Jean-Antoine (1819-1896) maire des Eaux-Vives de 1866 à 1874, conseiller d'Etat de 1881 à 1887.

Louis Viollier-Kunkler (1832-1931) fut architecte de la ville de 1879 à 1889. Chargé de la restauration de la cathédrale de Saint-Pierre, dans un état de délabrement avancé à l'époque, c'est lui qui réalisa la silhouette de la cathédrale, telle que nous la connaissons. Commandant du bataillon 13, il fut lieutenant-colonel durant la Première guerre mondiale.

Auguste Viollier-Annevelle (1854-1908) attiré par la peinture, entra dans l'atelier de Gérôme, à Paris. Comme caricaturiste, il obient un renom international sous le pseudonyme de "Godefroy". Entouré de peintres, littéraires et musiciens, c'est son influence qui se crée, en nos murs le "Cercle des Arts et des Lettres". Caricaturiste politique, il collabore à plusieurs journaux et fonde le journal illustré "Le Passe-Partout". Il crée aussi la "Société d'Affiches artistiques Sonor". Il fut également créateur à l'Exposition nationale de 1896 du théâtre d'ombres chinoises le "Sapajou".

Enfin, Raoul Viollier (1885-1949) professeur de chimie à l'Université de cette ville.

Définition de l'Arrêté du Conseil d'Etat

Route de Frontenex / sans issue

Anecdotes

Carte