Ecusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

Changer la couleur des liensDiminuer la taille du texteAugmenter la taille du texteImprimer la page
ge.ch
 
Ge.ch > Noms géographiques du canton de Genève

Noms géographiques du canton de Genève

Rue SAINT-OURS

En souvenir de Jean-Pierre Saint-Ours, peintre, puis homme politique genevois

Rue SAINT-OURS

Description

Jean-Pierre Saint-Ours, issu d'une famille venant de Saint-Ours, en Dauphiné, naquit en 1752. Peintre, il étudia à Paris et obtint en 1780 le Grand Prix de Rome.

Il s'établit définitivement à Genève en 1792. Il fut membre de l'Assemblée nationale en 1793, et maire des Eaux-Vives pendant la période française.

Il peignit surtout les portraits. Nous avons dit qu'il obtint le Grand Prix de Rome, mais en tant qu'étranger, il ne put bénéficier de ce prix et c'est par ses propres moyens qu'il dut se rendre dans la Ville Éternelle.

Il mourut en 1809. 

Définition de l'Arrêté du Conseil d'Etat

Secteur 001: 148.Rue SAINT-OURS (Jean-Pierre-, 1759-1809, peintre genevois) - Boulevard des Philosophes / Rue De-CANDOLLE

Anecdotes

  • Retrouvez dans les "Chroniques de la rue Saint-Ours" de Georges Haldas, des moments de vie.
    Selon Doris Jakubec, ancienne directrice du Centre de recherche sur la littérature romande: "Sa voix, c’est celle d’un conteur qui a fui la fiction. Sa matière, c’est son histoire, sa famille, ses proches. Georges Haldas a trouvé une forme qui lui était propre, la chronique. A travers Boulevard des Philosophes et Chronique de la rue Saint-Ours, il est parvenu à dire des choses très personnelles communes à tous les hommes".
    Contribution 2015-09-26

Carte