Ecusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

Changer la couleur des liensDiminuer la taille du texteAugmenter la taille du texteImprimer la page
ge.ch
 
Ge.ch > Noms géographiques du canton de Genève

Noms géographiques du canton de Genève

Rue Michel-SERVET

Michel Servet, médecin, théologien, brûlé vif pour hérésie à Champel

Rue Michel-SERVET

Description

Michel Servet (Miguel Servet ou Servede, en espagnol), né le 29 septembre 1511 à Villanueva de Sigena dans le Royaume d'Aragon et exécuté le 27 octobre 1553 à Genève.

Il fut un théologien et médecin espagnol fixé à París dès 1536, y acquit une grande renommée de savant, notamment de physiologiste, il re-découvrit la façon dont le sang passe dans les poumons pour s'oxygéner (il découvrit la petite circulation du sang ou circulation pulmonaire).

Passionné de théologie, il était un adversaire absolu du dogme de la trinité, (dogme du Dieu unique en trois personnes : le Père, le Fils et le Saint-Esprit, égaux, participant d'une même essence et pourtant fondamentalement distincts). Considéré comme fondamental tant par les catholiques que par les protestants.
Il publia en 1553 la « Restitutio christianismi » qui s'opposait à l'« Institution chrétienne >> de Calvin.
Arrêté à Vienne, dénoncé à l'Inquisition, il s'enfuit à Genève mais fut pris et dénoncé au magistrat.
Condamné au bûcher pour ses « erreurs et blasphèmes" il fut brûlé vif pour hérésie à Champel le 27 octobre 1553.

Définition de l'Arrêté du Conseil d'Etat

Rue LOMBARD / Avenue de Champel

Anecdotes

  • Un monument expiatoire est érigé au bas de la rue Michel-SERVET, plus précisément au pied de l'avenue de Beau-Séjour.
    Contribution 2014-01-17

Carte