Ecusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

Changer la couleur des liensDiminuer la taille du texteAugmenter la taille du texteImprimer la page
ge.ch
 
Ge.ch > Noms géographiques du canton de Genève

Noms géographiques du canton de Genève

Rue Joseph-GIRARD

En hommage à Joseph Girard, natif de Carouge, avocat et homme politique.

Rue Joseph-GIRARD

Description

Joseph Girard (1815-1890), natif de Carouge, était avocat et homme politique. Il est originaire d'une famille d'Avallon, dans l'Yonne.

Dès 1840, la réputation de ses plaidoiries et de ses opinions libérales firent de lui un avocat recherché à Genève. En 1842, le collège électoral de Carouge l'élisait membre de l'Assemblée constituante où sa qualité de benjamin lui valut l'occuper le poste de secrétaire. Aussi lorsque la Révolution de 1846 eut amené James Fazy au pouvoir, il décida de s'engager dans la vie politique de la cité. Il compta parmi les plus ardents partisans du nouveau régime. Radical, il est élu au Grand Conseil en 1850, puis au Conseil d'Etat en 1851 où il est chargé du Département de Justice et Police.

Cependant, sa forte personnalité et son caractère indépendant s'accordaient mal avec l'autoritarisme de James Fazy et le dissuadèrent d'accepter un nouveau mandat au gouvernement. Demeuré pourtant délégué genevois au Conseil des Etats, il y remplit consciencieusement ses fonctions jusqu'en 1855.

Nommé juge d'instruction à Genève en 1856, il s'éloigna du monde politique et s'en détacha totalement en 1860. Il exerça ses fonctions judiciaires jusqu'en 1873, quand il fut frappé par un grave maladie. Joseph Girard mourut en 1890, près de Nyon où il s'était retiré, en faisant de la ville de Carouge sa légataire universelle. Ce geste de générosité lui valut la reconnaissance de ses concitoyens qui lui dédièrent une rue, et élevèrent sur sa tombe un monument funéraire imposant.

Définition de l'Arrêté du Conseil d'Etat

Partant de la rue Ancienne à la rue des Moraines.

Anecdotes

Carte