Ecusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

Changer la couleur des liensDiminuer la taille du texteAugmenter la taille du texteImprimer la page
ge.ch
 
Ge.ch > Noms géographiques du canton de Genève

Noms géographiques du canton de Genève

Rue Jean-JAQUET

En l'honneur de Jean Jaquet, artiste sculpteur.

Rue Jean-JAQUET

Description

Jean Jaquet, né à Pregny en 1765, fut d'abord un petit gypsier de village. Plus tard, il prit goût au dessin et désira s'instruire. Le conseiller François Tronchin s'intéressa à lui et l'envoya à Paris où il fut l'élève de Pajou et devint un habile sculpteur . De retour à Genève, il ouvrit un grand atelier et se spécialisa dans les boiseries sculptées dont beaucoup ornent encore les belles maisons du XVIIIe siècle de la ville et du canton. Pendant que ses ouvriers étaient occupés aux détails des ouvrages dont ils décoraient les appartements riches de Genève, il s'appliquait aux parties les plus élevées de son art, c'est-à-dire des statues et à mouler des bustes. 

Jaquet exécuta le buste de son bienfaiteur Tronchin en 1789 et, bientôt après, celui du grand naturaliste Charles Bonnet, de Rousseau et de Voltaire de 1799 à 1828.

En 1799, il fut nommé  directeur de l'école de dessin de Genève, place qu'il remplit jusqu'en 1828. Une maladie l'obligea alors à se retirer à Pregny, où il possédait la campagne appelée l'Ile de Calvin. Il fit don à sa commune d'une somme de 10'000 francs pour fonder une école des jeunes filles, et augmenta cette somme par son testament. Il légua ses tableaux à la Société des Arts. On peut voir dans le salon de l'Athénée deux portraits de lui, l'un peint par Saint-Ours et l'autre par Mlle Rath, peintre distinguée et fondatrice du musée de la place Neuve.

Jaquet mourut en 1839.

Images

Définition de l'Arrêté du Conseil d'Etat

Secteur 004 : 15. Rue Jean-JAQUET 1765-1839, sculpteur genevois) - Rue du Léman / Rue Jean-Antoine-GAUTIER

Anecdotes

Carte