Ecusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

Changer la couleur des liensDiminuer la taille du texteAugmenter la taille du texteImprimer la page
ge.ch
 
Ge.ch > Noms géographiques du canton de Genève

Noms géographiques du canton de Genève

Rue Jean-Gabriel-EYNARD

En souvenirs de Jean-Gabriel EYNARD, négociant.

Rue Jean-Gabriel-EYNARD

Description

Né à Lyon, d'une famille dauphinoise reçue à la bourgeoisie genevoise en 1686, J. G. Eynard (1775-1863) s'établit d'abord à Gênes comme négociant et financier et devint conseiller financier de la reine d'Etrurie et du grand-duc de Toscane.

Il fit une fortune considérable et revint en 1810 s'établir à Genève où il épousa Anna Lullin de Châteauvieux. En 1814, il commanda les milices genevoises avec le grade de lieutenant-colonel. A la même époque, il se vit adjoindre à Pictet-de-Rochemont et d'Ivernois, délégués de Genève au Congrès de Vienne.

C'est en 1821 qu'il construisit aux Bastions la belle demeure, aujourd'hui propriété de la Ville de Genève, qui porte encore son nom. Mais c'est surtout à la cause de l'indépendance de la Grèce, révoltée contre les Turcs, qu'il voua l'essentiel de ses forces et une partie de sa fortune.

A Genève, il protégea les arts, les sciences et les lettres et fit construire pour la Société des arts le palais de l'Athénée.

Il mourut le 5 février 1863.

Images

Définition de l'Arrêté du Conseil d'Etat

Secteur 001: 64. Rue Jean-Gabriel-EYNARD (1775-1863, financier, philhellène et protecteur des arts genevois)

Anecdotes

Carte