Ecusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

Changer la couleur des liensDiminuer la taille du texteAugmenter la taille du texteImprimer la page
ge.ch
 
Ge.ch > Noms géographiques du canton de Genève

Noms géographiques du canton de Genève

Rue Jacques-GROSSELIN

Ancien homme politique genevois.

Rue Jacques-GROSSELIN

Description

Issu d'une famille réfugiée à Genève au moment de la Révocation de l'Edit de Nantes (1685), Jacques Grosselin (1835-1892) vit d'abord à Plainpalais où son père remplit la fonction de maire. Ceci ne l'empêcha pas de venir s'installer à Carouge avec sa nombreuse famille de six enfants. 

Il est alors à la tête d'une fabrique d'horlogerie. Membre du parti radical, il est élu au Grand Conseil genevois (1870 à 1872 et 1874 à 1876) ; à ce titre il contribue à la transformation de l'Académie en Université (1876). Il poursuit sa carrière politique à la tête de la municipalité de Carouge de 1874 à 1878, puis à nouveau de 1882 à 1890. Deux de ses fils sont connus à Genève au début de notre siècle, l'un (Henri, 1865-1955) comme spécialiste des questions financières et maire de Plainpalais (1923-24 et 1926-27), et l'autre (Ernest, 1869-1955) par une carrière dans l'armée suisse et un mandat de Conseiller d'Etat (1931).

Définition de l'Arrêté du Conseil d'Etat

Partant de la rue de Lancy et aboutitissant au boulevard des Promenades.

Anecdotes

Carte