Ecusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

Changer la couleur des liensDiminuer la taille du texteAugmenter la taille du texteImprimer la page
ge.ch
 
Ge.ch > Noms géographiques du canton de Genève

Noms géographiques du canton de Genève

Rue Harry-Marc

En hommage à Gilbert Pichon, dit Harry-Marc, comédien, chansonnier et philanthrope

Rue Harry-Marc

Description

Harry-Marc, de son vrai nom Gilbert Pichon, a débuté en France comme comédien, avant de se produire sur la scène de la Comédie puis sur celle du Casino-Théâtre. Retiré des planches, il s'installe au café des Beaux-Arts, à la rue de Carouge, établissement qui devient rapidement le rendez-vous préféré des artistes et comédiens. Il anime, également, de tout son talent la commune libre de Plainpalais.
Commune libre colorée, dont il est le maire, qui possède son garde champêtre, Valbert (artiste du Petit-Casin), et sa fanfare. Avec lesquels il organise d'innombrables manifestations dont, entre autres, la pesée du maire sur la Plaine de Plainpalais, pour trouver les fonds nécessaires aux oeuvres communales.
Philanthrope, Harry-Marc est la bonté même, il ne songe qu'à améliorer le sort des plus déshérités.
Ainsi, il est l'instigateur du poulet dominical, qui permettait chaque dimanche à un couple déshérité de recevoir à domicile un repas somptueux et bien arrosé.
Enfin, Harry-Marc, estimant que les aînés ont également un droit aux vacances, alors qu'ils n'ont plus les moyens de s'en payer, il crée à Viry, la Maison des Anciens. Maison destinée aux aînés, dans laquelle ils pouvaient séjourner gratuitement. En plus, chaque année, il conviait ses vieux à un grand banquet dans son établissement de la rue de Carouge.

Définition de l'Arrêté du Conseil d'Etat

à l'artère, traversant la Plaine de Plainpalais, reliant la rue J.-F. Bartholini à la rue du Vieux-Billard.

Anecdotes

Carte