Ecusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

Changer la couleur des liensDiminuer la taille du texteAugmenter la taille du texteImprimer la page
ge.ch
 
Ge.ch > Noms géographiques du canton de Genève

Noms géographiques du canton de Genève

Rue du Gothard

a référence du Gothard dans les rues de Chêne-Bourg est un hommage à Louis Favre et au percement du tunnel.

Rue du Gothard

Description

La référence du Gothard dans les rues de Chêne-Bourg est un hommage à Louis Favre (cf. place Louis-Favre).
Le percement du tunnel du Saint-Gothard est lié au développement rapide des chemins de fer à la fin du siècle passé. En 1871, alors que le premier tunnel sous les Alpes vient d'être inauguré au Mont-Cenis, la Suisse et l'Italie ratifient une convention prévoyant la construction d'un réseau ferroviaire entre les deux pays, et constituant la "Société du chemin de fer du Gothard". Soumise aux décisions du Conseil fédéral, cette compagnie est chargée de percer un tunnel de près de quinze kilomètres, entre Göschenen et Airolo.
Les chantiers s'ouvrent en 1872, après l'arrivée de centaines d'ouvriers étrangers qu'on loge tant bien que mal aux deux points d'arrivée du tunnel. Les travaux se révèlent vite difficiles; les conditions climatiques sont pénibles; de plus, le percement du tunnel est rendu très dangereux par l'air vicié que les mineurs respirent, et surtout par l'emploi d'explosifs qui coûteront la vie à 158 ouvriers. Les conditions de travail étaient rendues plus insupportables encore par l'insalubrité dans laquelle les ouvriers devaient vivre hors du tunnel. Ainsi en juillet 1875, un mouvement de grève est déclenché; il est vite maté par l'intervention de la troupe qui tue quatre ouvriers...
Ces événements, s'ajoutant aux difficultés techniques, contribuèrent à retarder le chantier et le tunnel ne put être inauguré qu'en 1882, deux ans après la date avancée dans le projet de Louis Favre.

Définition de l'Arrêté du Conseil d'Etat

artère partant de l'extrémité de la rue du Vieux-Chêne (pont sur la Seymaz) et aboutissant à la rue de Genève

Anecdotes

Carte