Ecusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

Changer la couleur des liensDiminuer la taille du texteAugmenter la taille du texteImprimer la page
ge.ch
 
Ge.ch > Noms géographiques du canton de Genève

Noms géographiques du canton de Genève

Rue du Fort-Barreau

Vient du nom d'une ancienne auberge

Rue du Fort-Barreau

Description

Une auberge de ce nom était située dans cette rue. Elle existait depuis 1663 et fut démolie en 1900.

Images

Définition de l'Arrêté du Conseil d'Etat

Secteur 003: 23. Rue Fort-Barreau Rue de Montbrillant / Rue Louis-FAVRE

Anecdotes

  • Le site interroge à répondu à la question suivante: "Y a-t-il un lien entre la rue Fort-Barreau à Genève et le Fort-Barraux (Isère) lieu de passage des huguenots en direction de Genève ?"
    Le récit de Jean-Miche Olivier "Notre-Dame du Fort-Barreau" qui nous apprendra toute l'histoire, lisez à la p. 31 :  "... la rue du Fort-Barreau : Le nom est une réminiscence de l'occupation française : de 1798 à 1813, Genève devient un département de l'Empire napoléonien. Mais alors Fort-Barreau ? C'est le duc de Savoie, Charles Emmanuel 1er, vaincu par Lesdiguières, qui fait construire dès août 1597 un fort à Barraux, petit village de l'Isère sur la route qui mène de Chambéry à Grenoble. (...) Le Fort Barreau (ou Barraux) apparaît aussi dans les fameux "Voyages dans les Alpes" d'Horace-Bénédict de Saussure." 
    Il y a donc bien un lien entre cette rue genevoise et le village de Barraux et son fort, situés dans la vallée du Grésivaudan en Isère.
    Contribution Interroge

Carte