Ecusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

Changer la couleur des liensDiminuer la taille du texteAugmenter la taille du texteImprimer la page
ge.ch
 
Ge.ch > Noms géographiques du canton de Genève

Noms géographiques du canton de Genève

Rue du 31- Décembre

Date de la restauration de l'indépendance de Genève

Rue du 31- Décembre

Description

Le 31 décembre 1813 est une des grandes dates de l'histoire genevoise, celle de la restauration de son indépendance après quinze ans d'occupation française. Les troupes françaises avaient en effet envahi Genève en 1798 et l'avaient rattachée à la France. Et c'est ainsi que la ville devint le chef-lieu du département du Léman. L'économie locale est fortement atteinte mais de nombreux changements (tels qu'un nouveau code civil ou une refonte des organes administratifs) apportent des évolutions positives. Mais les défaites à répétition de Napoléon entraînent la fin de l'occupation française.

Le matin du 30 décembre, la garnison française aux ordres du général Jordy, avait quitté la ville par la porte de Neuve. Quelques heures plus tard, l'armée alliée du général comte Von Bubna, en route pour envahir la France par Lyon, entrait à Genève par la porte de Cornavin.

Dès le lendemain, se constituait un gouvernement provisoire formé de vingt-deux anciens magistrats, au nombre desquels Ami Lullin, Joseph des Arts, Charles Pictect-de-Rochemont, qui rédigea une proclamation qui fut lue sur toutes les places de la ville.

Le 12 septembre 1814, la Diète fédérale votait l'accession de Genève à la Confédération qui s'était déjà symboliquement concrétisée par le débarquement des contingents de Fribourg et de Soleure au Port-Noir, le 1er juin.

Anecdotes

  • Auparavant, cette voie portait le nom de Chemin Vert.
    Contribution 2013-24-10

Carte