Ecusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

Changer la couleur des liensDiminuer la taille du texteAugmenter la taille du texteImprimer la page
ge.ch
 
Ge.ch > Noms géographiques du canton de Genève

Noms géographiques du canton de Genève

Rue de la Printanière

La Printanière fut un centre d'accueil, une institution qui était au bord de cette rue.

Rue de la Printanière

Description

Ce nom de "La Printanière", rend hommage à une institution ainsi dénommée qui vit le jour en 1883 dans une villa située à l'emplacement actuel de l'Auberge de Port Saladin. Durant un demi-siècle, La Printanière fut un centre d'accueil connu; un restaurant sans alcool recevait la clientèle, qui disposait en outre de lectures, d'un billard, de conférences et d'aide sociale. La parcelle de la Printanière s'étendait alors jusqu'à la voie ferrée près de laquelle paissaient les chèvres dont le lait faisait les délices des pensionnaires. Jusqu'en 1947, cette chaussée faisait partie intégrante de la route de Collex qui descendait, rectiligne, jusqu'au lac, entrecoupée d'un passage à niveau. De graves accidents survenus à cet endroit provoquèrent la condamnation de cet ouvrage et la dérivation de cette artère.

Définition de l'Arrêté du Conseil d'Etat

Rue de la Printanière à l'artère partant de la rue portant déjà ce nom sur le territoire de la commune de Bellevue (en faisant limite entre Bellevue et Genthod) et aboutissant à la route de Collex (RC no 36), au sud-est du passage sous voies CFF. L'arrêté du Conseil d'Etat du 8 octobre 1968 relatif à la rue de la Printanière (commune de Bellevue) est ainsi modifié.

Anecdotes

Carte