Ecusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

Changer la couleur des liensDiminuer la taille du texteAugmenter la taille du texteImprimer la page
ge.ch
 
Ge.ch > Noms géographiques du canton de Genève

Noms géographiques du canton de Genève

Rue CHAPONNIÈRE

En hommage à la famille Chaponnière

Rue CHAPONNIÈRE

Description

Jean Etienne Chaponnière, dit John, fut graveur et sculpteur, Il est né en 1801. Il étudia à l'école des Beaux Arts de Paris et dans l'école de Pradier en 1826.

Chaponnière se rendit en 1827 à Naples où il exposa ses premières œuvres. A son retour à Paris, le gouvernement français lui confia l'exécution du bas-relief de l'une des quatre faces de l'Arc de Triomphe de l'Etoile, à savoir la  "Prise d'Alexandrie par Kleber". Ce bas-relief se trouve sur la face de l'Arc regardant l'avenue de la Grande-Armée.

Chaponnière est aussi l'auteur de la statue David triomphant de Goliath, qui obtint un grand succès à l'exposition de Paris en 1835. Cette statue orne aujourd'hui le jardins des Bastions. Quand on vient de la place Neuve, et que l'on emprunte la grande allée, c'est la première statue sur la droite.

Fils d'Emile, banquier et de Louise Barthe. Paul Chaponnière fut docteur en lettres de l'université de Genève (1909), il consacre de nombreuses études à l'histoire et aux artistes genevois, en particulier à Rodolphe Töpffer. Chroniqueur au Journal de Genève, il s'illustre aussi par des évocations historiques, diffusées par la Radio suisse romande le dimanche après-midi, qui connaissent un grand succès. Ses ouvrages mettent en valeur l'esprit genevois des siècles passés, ainsi Vieille gaîté genevoise (1939) ou Voltaire chez les calvinistes (1932). On lui doit en outre des nouvelles et un roman, La fièvre de Monsieur Tilleul (1936).

Chaponnière mourut prématurément en 1835, âgé seulement de 34 ans.

Définition de l'Arrêté du Conseil d'Etat

Secteur 002 : 12.Rue CHAPONNIERE -Rue de Mont-Blanc / Rue des Alpes

Anecdotes

Carte