Ecusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

Changer la couleur des liensDiminuer la taille du texteAugmenter la taille du texteImprimer la page
ge.ch
 
Ge.ch > Noms géographiques du canton de Genève

Noms géographiques du canton de Genève

Route de Villette

"Villette" évoque un hameau de modeste taille.

Route de Villette

Description

Le toponyme de Villette est né avec l'évolution de l'habitat à la fin de l'Antiquité, quand les anciens domaines gallo-romains ou burgondes commencèrent à être démembrés.Le mot même de "villa" qui, jusqu'au IVe siècle qualifiait les grandes propriétés antiques, définit peu à peu le groupe de maisons élevées autour de l'ancienne demeure du propriétaire; finalement on qualifia de "ville" les grandes agglomérations, en conservant "villa" pour décrire les petites maisons isolées. Ainsi "villette" évoque un hameau de modeste taille, un "village". Celui-ci dut avoir son importance puisqu'une église, liée à celle de Thônex, s'y élevait au Moyen Age. Une famille de seigneurs possédant leurs fiefs à Villette, Thônex et Fossard prit au XIIIe siècle le nom du village existant. Les de Villette allaient devenir jusqu'au XVIe siècle l'une des plus puissantes familles féodales de la région; un des vidomnes, haut magistrat genevois, sera au début du XIIIe siècle, Guillaume de Villette. Ils firent élever une maison forte près du hameau qui devint le centre féodal et militaire de toute la région. Le bâtiment ne survécut pourtant pas aux divers assauts que les guerres incessantes lui firent subir et démoli à la fin du XIVe siècle. Les fiefs des Villette ont été morcelés en plusieurs seigneuries, puis à nouveau remis sous autorité des Rossillon quand ceux-ci firent bâtir Château-Blanc.

Anecdotes

Carte