Ecusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

Changer la couleur des liensDiminuer la taille du texteAugmenter la taille du texteImprimer la page
ge.ch
 
Ge.ch > Noms géographiques du canton de Genève

Noms géographiques du canton de Genève

Route de Lausanne

En référence à la capitale du canton de Vaud voisin.

Route de Lausanne

Description

Dès l'occupation romaine, Genève a été le pôle d'attraction du bassin lémanique. En effet, après la soumission des Allobroges par les Romains, les Alpes, cessant d'être une frontière, étaient devenues une voie de communication, et Genève une étape importante.

La route qui longeait la rive droite du lac - l'actuelle route de Lausanne, puis route Suisse - était particulièrement fréquentée; c'était le chemin du Grand-Saint-Bernard. Partant de Genève, la voie traversait Nyon, Lausanne, Vevey, Saint-Maurice et Martigny, avant d'entamer la montée du col qui permettait d'atteindre l'Italie.

D'autre part, cette route eut une importance capitale dans les échanges avec le nord de l'Europe: partant du lac de Costance, l'itinéraire passait par Zurich, Berne, Fribourg, Lausanne. Pour atteindre Genève, le trafic se partageait entre la route et le lac à partir de Morges.

Définition de l'Arrêté du Conseil d'Etat

à l'artère cantonale faisant suite à la rue de Lausanne, dès le chemin de l'Impératrice et aboutissant au chemin de l'Ancien-Péage (à l'entrée de Versoix) en passant sur le territoire des communes de Genève, Pregny Chambésy, Bellevue et Genthod.

Anecdotes

Carte