Ecusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

Changer la couleur des liensDiminuer la taille du texteAugmenter la taille du texteImprimer la page
ge.ch
 
Ge.ch > Noms géographiques du canton de Genève

Noms géographiques du canton de Genève

Route de Gy

Reprend le nom du village.

Route de Gy

Description

L’histoire de Gy est à la fois l’histoire de Genève, de la Savoie, du royaume de Sardaigne et de la Réforme. Le nom de Gy est mentionné par écrit pour la première fois en 1227. On le retrouve ensuite sous différentes formes. La première, très latine, est Gaiacum puis nous découvrons Gyez, Gye et enfin Gy.

A la Réforme, Gy fut incorporé à Genève. Et les Gytans, juste à la limite géographique des confessions eurent l’âme passablement écartelée. Pour mieux les amadouer, Genève fit construire le ravissant petit temple, le premier temple édifié en campagne. D’architecture très sobre, le temple est un reflet de l’austérité calviniste. Pour bien marquer son appartenance à Genève, les armes et la devise de la Rome protestante furent apposées sur la façade avec la date du début des travaux, 1609. Par le traité de Turin en 1754, signé entre Genève et le roi de Sardaigne, Gy fut incorporé au Mandement de Jussy. Mais entre les gens de Jussy et les gens de Gy, l’entente était houleuse. La séparation eut lieu le 9 novembre 1850. Dès cette date, Gy est une commune à part entière.

Gy, c’est surtout des habitants, les gytanes et les gytans qui sont un subtil mélange entre gens de la terre et gens des villes.

http://www.mairie-gy.ch

 

Définition de l'Arrêté du Conseil d'Etat

partant de la rout ede Compois et aboutissant à la frontière française (b.t. 206)

Anecdotes

Carte