Ecusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

Changer la couleur des liensDiminuer la taille du texteAugmenter la taille du texteImprimer la page
ge.ch
 
Ge.ch > Noms géographiques du canton de Genève

Noms géographiques du canton de Genève

Rampe de la Gare

Rampe de la Gare

Description

Le nom de cette rue ne laisse pas soupçonner l'importance qu'elle a eue autrefois. C'était, en effet, pendant des siècles la rue principale de Versoix. Toute la circulation en provenance de Genève et traversant le bourg empruntait cette rue. Ce n'était qu'à l'endroit où se trouve maintenant la place de la Gare que la route se divisait en trois : vers la gauche partait la route de Saint-Loup, tout droit on s'engageait dans le chemin du Biolaymaintenant chemin Dégallier - et vers la droite, suivant approximativement le tracé du chemin Vandelle, partait la route de Coppet.

La rampe de la Gare a perdu de son importance à la suite de deux événements: le premier fut, en 1767-70, la construction de la route de Suisse suivant son tracé actuel entre la place Charles-David et Versoix-la-Ville par les soldats français du duc de Choiseul. Le deuxième fut la construction de
la ligne de chemin de fer Genève-Versoix-Coppet entre 1857 et 1858. Jusqu'en 1910, il existait encore pour la circulation en direction de Saint-Loup et Biolay/Ecogia un passage à niveau là où il y a maintenant le beau paulownia (arbre d'ornement) situé en face de la poste. Ce passage fut remplacé en 1910 par le passage sous voies, canalisant la circulation pour Saint-Loup par la rue de l'Industrie et la rue des Moulins. Si la rampe de la Gare a perdu de son importance, elle n 'a pas encore perdu
tout son charme. Aussi espère-t-on vivement qu'au moins les maisons du
côté sud seront conservées.

Images

Définition de l'Arrêté du Conseil d'Etat

Au tronçon reliant la place Charles-DAVID à la gare de Versoix

Anecdotes

Carte