Ecusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

Changer la couleur des liensDiminuer la taille du texteAugmenter la taille du texteImprimer la page
ge.ch
 
Ge.ch > Noms géographiques du canton de Genève

Noms géographiques du canton de Genève

Quai Ernest-ANSERMET

En hommage à Ernest Ansermet, musicien et chef d'orchestre

Quai Ernest-ANSERMET

Description

Ernest Ansermet, né le 11 novembre 1883 à Vevey et décédé le 20 février 1969 à Genève, est un musicologue et chef d'orchestre suisse.

Il étudie au gymnase (lycée) et à l'Université de Lausanne où il obtient une licence ès sciences physiques et mathématiques en 1903. Il est d’abord professeur de mathématiques au collège à Lausanne de 1906 à 1911 ainsi que de 1914 à 1915.

Il étudie parallèlement la musique, notamment avec Alexandre Dénéréaz pour la composition et Ernest Bloch, et vit à Paris de 1905 à 1906, à Munich et Berlin en 1909. Il s'initie à la direction d'orchestre, et dirige son premier concert à Lausanne en 1911, puis succède à Francisco de Lacerda à la tête de l'Orchestre du Kursaal de Montreux, qu'il dirige entre 1912 et 1914. Ami de Charles-Ferdinand Ramuz, il participe en 1914 à la fondation des Cahiers vaudois. Dès 1915, il dirige les concerts d'abonnement à Genève. De 1915 à 1923, Serge de Diaghilev lui confie la direction musicale de spectacles des Ballets russes, ce qui le fait connaître dans le monde entier. Il partira en tournée aux États-Unis, en Italie, en Espagne ainsi qu'en Argentine.

En 1918, il fonde à Genève l'Orchestre de la Suisse romande en groupant des musiciens professionnels. Il en sera le chef titulaire jusqu'en 1967 et en assure la survie en 1938 par le "plan A." (soutien de mécènes, des autorités et de la radio). Dès 1918, il renonce à la composition. En 1922, il fonde avec Alban Berg et Anton von Webern, la Société internationale pour la musique contemporaine en Europe et cofonde l'Orchestre symphonique de Paris en 1928. Ernest Ansermet fut très proche humainement du chef d'orchestre Wilhelm Furtwängler avec qui il partageait des idées similaires sur la musique.

Artiste engagé, Ernest Ansermet a eu une profonde influence sur la vie culturelle de Suisse romande. On lui doit de nombreux enregistrements englobant le répertoire classique et moderne et divers écrits de philosophie musicale, dans lesquels il défend la musique tonale. Il décède le 20 février 1969 à Genève, il est enseveli au Cimetière des Rois. Le monde de la musique perd en lui un de ses plus prestigieux représentants.

Images

Définition de l'Arrêté du Conseil d'Etat

Boulevard du Pont-d'Arve / Rue des Deux-Ponts

Anecdotes

Carte