Ecusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

Changer la couleur des liensDiminuer la taille du texteAugmenter la taille du texteImprimer la page
ge.ch
 
Ge.ch > Noms géographiques du canton de Genève

Noms géographiques du canton de Genève

Pont de Sous-Terre

Pont sous les terres de Saint-Jean

Pont de Sous-Terre

Description

Le nom de ces voies s'explique par leur situation à flanc et au pied de la haute falaise de Saint-Jean.

La première traversée du Rhône entre Saint-Jean et La Jonction est réalisée par des privés sous la forme d'une passerelle piétonne en 1891.
Elle est donnée à l'État de Genève en 1921 et existe jusqu'en 1968 lorsque la construction d'un pont routier est lancée. Cette reconstruction en 1968 à permis de mettre à jour les fondations de l'ancien prieuré de Saint-Jean rasé en 1534, dont on avait oublié l'emplacement exact.

Ce pont fait alors partie du plan général de circulation qui vise à poursuivre la semi-autoroute des Jeunes à travers La Jonction via le pont de Saint-Georges et la rue des Deux-Ponts jusqu'à la gare Cornavin.

Lors de la construction du pont, une seconde phase de travaux est alors prévue, en particulier pour réaliser le trottoir piéton en amont, mais n'a jamais été réalisée. Le pont n'a donc pas de trottoir du côté amont mais, à la place, une passerelle piétonne provisoire datant de 1976 qui est accolée au pont.

Anecdotes

  • Depuis 2006, des pulsations bleues donnent vie à l’ouvrage. Lien
     
  • Le Pont de Sous-Terre est le seul pont en pente de Genève (6%).

Carte