Ecusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

Changer la couleur des liensDiminuer la taille du texteAugmenter la taille du texteImprimer la page
ge.ch
 
Ge.ch > Noms géographiques du canton de Genève

Noms géographiques du canton de Genève

Place SIGISMOND

En hommage au Royaume des Burgondes et de son roi Sigismond.

Place SIGISMOND

Description

La place Sigismond a été dessinée et baptisée en 1980 devant le cimetière communal lors de la construction des immeuble locatifs voisins et des travaux d'aménagement de la route de contournement du Val d'Arve.

La place Sigismond rappelle la peuplade germanique burgond qui vivait sur le Rhin, soumise en 436. La royaume des Burgondes s'étendit alors de la Suisse au plateau suisse-romand, en Auvergne, Dauphiné et Franche-Comté.

Le Roi Sigismond, fils de Gondebaud qui se fit couronner à Carouge en 516. Il fit bâtire entre autre l'Abbaye Saint-Michel d'Agaune, à Saint-Maurice. Il s'installa à Lyon. Il entra à nouveau en conflit avec les Francs et fut tué en 523. Il était le cousin de Sainte-Clotilde, épouse de Clovis, roi des Francs. Les Burgondes furent définitivement soumis par les Francs en 534.

Ce roi fut canonisé et Saint-Sigismond se fête le 1er mai !

La justification du choix de ce nom réside dans le fait que Carouge souhaitait rendre hommage au fils de Gondebeau, le premier roi en titre qui s'intéressa au petit territoire blotti sur la rive gauche de l'Arve. De plus, en choisissant cette place, Carouge désirait rappeler le tracé de l'enceinte burgonde qui courait en une large boucle dès l'emplacement de l'ancienne digue Reichlen des moulins de Plainpalais à travers le Vieux-Carouge.

Définition de l'Arrêté du Conseil d'Etat

place située devant l'entrée du cimetière de Carouge, entre le carrefour rue Joseph-GIRARD/rue des Moraines/ rue de la Fontenette/rue Saint-Nicolas-le-Vieux et le début du chemin des Moraines.

Anecdotes

Carte