Ecusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

Changer la couleur des liensDiminuer la taille du texteAugmenter la taille du texteImprimer la page
ge.ch
 
Ge.ch > Noms géographiques du canton de Genève

Noms géographiques du canton de Genève

Place REVERDIN

En souvenirs d'une famille de médecins genevois

Place REVERDIN

Description

Famille d'origine dauphinoise qui s'illustra au XIXe siècle et au début du XXe par trois grands chirurgiens:

Jacques Louis Reverdin (1842-1929)
fit de brillantes études médicales à París et fut le chirurgien de l'ambulance de Paris pendant le siège de 1870. A son retour à Genève il est nommé chirurgien-adjoint de l'hôpital cantonal puis professeur de phathologie interne et de médecine opératoire, puis de policlinique chirurgicale à la faculté de médecine (1876-1910).
Fondateur en 1881 de la «Revue médicale de la Suisse romande»; auteur de nombreux ouvrages d'anatomie, de médecine et de chirurgie; inventeur de l'aiguille à suture. Il est très connu pour ses travaux en médecine et en lépidoptérologie, il a décrit le premier greffe épidermique (1869) et le myxoedème opératoire (1882-1883). Il est aussi l'inventeur de l'aiguille  de suture qui porte son nom et lui vaut en 1896 une médaille d'or à l'Exposition nationale à Genève. Il consacra les dernières années de sa vie à l'étude de l'anatomie et de la systématique des papillons. Il mourut en 1929.

Auguste Reverdin (1848-1908)
Professeur dès 1883 à la Faculté de médecine, président de l'école dentaire, chef de la policlinique chirurgicale. Correspondant de l'Académie de médecine de Paris et de nombreuses sociétés médicales étrangères. Il fut aussi chirurgien-adjoint d'ambulance à Haguenau pendant la guerre franco-allemande.

Albert Reverdin (1881-1929)
fils du précédent, élève du professeur César Roux, chef de clinique à l'hôpital cantonal de Lausanne. Pendant la guerre gréco-turque (1912-1913), il dirigea l'ambulance Vaud-Genève. En 1915, il fut appelé comme chef de secteur à l'hôpital militaire de Bourg-en-Bresse.
Membre dès 1921 et vice-président du Comité international de la Croix-Rouge.

Définition de l'Arrêté du Conseil d'Etat

Avenue de Beau-Séjour / Chemin de l'Escalade

Anecdotes

Carte