Ecusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

Changer la couleur des liensDiminuer la taille du texteAugmenter la taille du texteImprimer la page
ge.ch
 
Ge.ch > Noms géographiques du canton de Genève

Noms géographiques du canton de Genève

Place de Graveson

En l'honneur du jumelage de la commune

Place de Graveson

Description

Cette dénomination honore le jumelage de la commune de Thônex avec Graveson, une commune française des Bouches-du-Rhône.

En Juin 1972, Louis Ollietti accède à la présidence du Conseil municipal de Thônex. Européen convaincu, il mijote avec un couple d'amis, M. et Mme Moser, une surprise pour son année de présidence : le jumelage avec une commune française. C'est la commune de Graveson, commune agricole de 2’000 habitants, sise entre Avignon et Arles dans les Bouches-du Rhône.

Les tractations sont rapidement menées car, dans la séance du Conseil municipal du 3 juin 1972, M. Edmond Desjacques, alors Maire, donne lecture d'une lettre de son homologue de Graveson faisant part du désir des autorités de sa commune de se jumeler avec Thônex. Cette lettre reçoit un accueil des plus enthousiastes et les Conseillers municipaux acceptent à l'unanimité moins 1 abstention le principe du jumelage.

Les 4 "mousquetaires" de l'administratif, Edmond Desjacques, John Pradervand, Louis Duret et René Moret, n'ont aucune peine à convaincre les Conseillers municipaux et, le 14 novembre 1972, la chartre de jumelage est acceptée le même jour par les Conseils municipaux de Graveson et de Thônex.

Le 28 avril 1979, les Maires, Raoul Bonjean (Graveson) et John Pradervand (Thônex), inaugurent à Thônex la place de Graveson avec sa fontaine aux armoiries des communes, place qui est devenue le lieu de ralliement des Thônésiens.

Et ce n'est que le 5 septembre 1982 que les Maires Jean-Claude Mingard et Raoul Bonjean inaugurent à Graveson la place de Thônex devant une stèle aux blasons des communes respectives.

Depuis 1973, des échanges se font entre les classes primaires, les Conseils municipaux, les sociétés diverses, les groupes sportifs et les Aînés. Ces échanges enrichissent l'élan donné par les autorités et cimentent le jumelage qui, bien ancré dans les mœurs des deux communes, a valu à Thônex l'honneur d'être distinguée et de recevoir, première commune genevoise, le drapeau d'honneur des communes d'Europe en 1985.

Images

Définition de l'Arrêté du Conseil d'Etat

à la place située entre la rue de Genève (Nos 103 et 107) et le chemin des Deux-Communes.

Anecdotes

  • Avec un passé riche en patrimoine et en culture, Graveson conjugue parfaitement une identité forte de village typiquement provençal avec un accueil synonyme de chaleur humaine et d’authenticité.
    Entre Montagnette et Alpilles, les paysages alentours ne manquent pas de reliefs et de caractères. Des recherches approfondies, situées entre Graveson et Barbentane, en bordure de la Montagnette, témoigne de l’occupation de l’homme dans cette zone, dés la préhistoire.
    Des bases de murs en pierre laissent supposer une présence plus significative, coïncidant avec la période Gallo-Romaine, qui durera jusqu’au V° siecle de notre ére.
    Graveson se trouvait déjà sur un axe routier important, la fameuse voie Agrippa, qui reliait Arles à Lyon.
    Le nom de Graveson apparaît dés le IX° dans les Chartes du Pays d’Avignon. Comme beaucoup de village à cette époque, Graveson était protégé par des remparts, ils disparurent au début du XIX° .
    Le château féodal, dont il ne reste que la façade Nord, situé au centre du village, vivait au rythme des seigneurs de la noblesse Provençale.
    Le Grand Portail, qui abrite l’actuel office de tourisme, est le symbole de cette époque. C’était l’entrée principale du village.
    L’Eglise construite avant le XI° siécle sur un lieu de culte antique, a été plusieurs fois remaniée et agrandie, tout en occupant le même emplacement depuis son origine.
    Graveson a toujours été attaché à la religion et au culte, l’église est toujours très présentes dans les traditions. C’est ici que se déroule la messe de la Saint Eloi lors de la fête du même nom qui a lieu en juillet, ou la messe de Minuit et la cérémonie du Pastrage. Graveson est un village où le passé se mêle du présent, et où le quotidien cultive un art de vivre certain.

  • Visitez le site internet de la mairie de Graveson ou celui de l'office du tourisme de Graveson

Carte