Ecusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

Changer la couleur des liensDiminuer la taille du texteAugmenter la taille du texteImprimer la page
ge.ch
 
Ge.ch > Noms géographiques du canton de Genève

Noms géographiques du canton de Genève

Passage Isaac-CASAUBON

En mémoire de Isaac Casaubon, homme de lettre.

Passage Isaac-CASAUBON

Description

Isaac Casaubon, né à Genève le 18 février 1559 et mort à Londres le 1er juillet 1614, est un humaniste et érudit protestant.

Né à Genève de parents huguenots réfugiés, il retourna en France après la promulgation de l’Édit de Saint-Germain en 1562, et s’installa à Crest dans le Dauphiné, où Arnaud Casaubon, son père, devint pasteur de la communauté locale.

Il s’absentait du foyer pendant de longues semaines pour rejoindre l’armée calviniste. À dix-neuf ans, il fut envoyé à l’Académie de Genève (aujourd'hui université) où il poursuivit ses études de grec, sous la direction du Crétois François Portus. Ce dernier meurt en 1581, en recommandant que Casaubon, alors âgé de vingt–deux ans, lui succède. Il tient ainsi la chaire de grec jusqu’en 1596. Il se marie une première fois, devient veuf et se remarie avec Florence Estienne, fille de l’imprimeur Henri Estienne. Il se constitue une riche bibliothèque de livres imprimés et de manuscrits. Bien qu’Henri Estienne soit son beau-père, que Théodore de Bèze soit le recteur de l’Académie, il eut peu d’échanges avec eux et cherchait plutôt le contact des professeurs de passage, car Genève, capitale du Calvinisme, recevait un flot constant de visiteurs.

En 1596, il accepta un poste à l’Université de Montpellier, avec le titre de conseiller du roi et professeur stipendié aux langues et bonnes lettres.

Images

Définition de l'Arrêté du Conseil d'Etat

Secteur 001 : 180 Passage Isaac-CASAUBON - Aux escaliers tendant entre le carrefour rue de l'Italie, rue Ferdinand-Hodler et la rue Théodore-de-Bèze

Anecdotes

Carte