Ecusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

Changer la couleur des liensDiminuer la taille du texteAugmenter la taille du texteImprimer la page
ge.ch
 
Ge.ch > Noms géographiques du canton de Genève

Noms géographiques du canton de Genève

Passage Daniel-BAUD-BOVY

En hommage à Daniel Baud-Bovy, poète et humaniste

Passage Daniel-BAUD-BOVY

Description

Fils du peintre Auguste Baud-Bovy, Daniel Baud-Bovy (1870-1958) acquit à Paris l'essentiel de sa formation artistique et littéraire et y fréquenta le milieu symboliste.
Personnalité du monde de l’Art en Suisse, il fut conservateur du Musée Rath, directeur de l'école des Beaux-Arts de Genève, président de la Commission fédérale des Beaux-arts, correspondant artistique de la Revue Encyclopédique.
Poète, auteur de nombreux romans, nouvelles souvent illustrés par ses amis peintres et de pièces de théâtre pour enfants il eut également une importante activité de critique et d'historien d'art.

Définition de l'Arrêté du Conseil d'Etat

à la nouvelle artère reliant le boulevard Carl-Vogt (à la hauteur de la rue Du-BOIS-MELLY) au quai Ernest-ANSERMET. (Poète et humaniste, Daniel Baud-Bovy est né en 1870 à Céligny dans une famille où régnait une profonde tradition d'art et de culture. Après des études à Parism ses talents de poète et d'essayiste l'amènent à collaborer avec Gustave Doret pour l'opéra "Les Armaillis", puis avec Emile Jaques-Dalcroze pour "La Fête de Juin". Grâce au peintre Barthélémy Menn, il acquiert de vastes connaissances sur l'art en Suisse qui le conduisent au poste de conservateur du musée Rath, avant d'occuper celui du musée d'art et d'histoire qui vient d'être créer. Il est l'auteur de nombreuses monographies consacrées aux artistes suisses ; mais son chef-d'oeubre sera l'ouvrage consacré au peintre Corot, publié en 1956 et primé par l'académie des Beaux-Arts en 1957. Durant 22 ans, Daniel Baud-Bovy présidera la commission fédérale des Beaux-Arts. Il meurt en 1958.

Anecdotes

Carte